• Imprimer
  • Ajouter à mes favoris

    Attention !

    Cette fonctionnalité n'est disponible qu'aux utilisateurs disposant d'un compte personnel.

    Veuillez vous connecter ou créer un nouveau compte

  • Proposer une actualité
  • Mes thématiques

Agir pour le « bien vieillir dans les Landes »

11/07/2019

155 vues

Catégorie(s) de la page :

  • #Les actions du Département
  • #Démocraties
  • #Elus
  • #Solidarités
  • #Familles
  • #Prestations
  • #Personnes agées
  • #Alzheimer
  • #Village Alzheimer

Le comité de pilotage du plan « Bien vieillir dans les Landes » a été installé vendredi 5 juillet. Objectif : favoriser la qualité de la prise en charge et valoriser les métiers du Grand Âge.

Adopté en 2019 par le Conseil départemental, ce plan traduit la volonté politique de l'exécutif landais face aux enjeux du vieillissement, une ambition jamais démentie depuis la constitution d'un service public départemental en faveur des personnes âgées porté, dès les années 1980, par Henri Emmanuelli. Avec toujours l'innovation en pointe : téléalarme (1986), création du service d'animation, de prévention et d'Accompagnement (1989), mise en place d'un numéro vert départemental (1998) et, aujourd’hui, XL Autonomie pour le mieux vieillir à domicile, et le Village Landais Alzheimer dont les premiers résidents sont attendus en mars 2020 dans la bastide dacquoise.

une des conditions de réussite de la politique d'accompagnement, c’est l’amélioration des conditions de travail des agents pour une meilleure qualité de prise en charge des aînés

Citation de Xavier Fortinon (président du Conseil départemental)

« Le modèle landais est vertueux mais nous sommes aussi concernés par les mouvements de fond constatés aujourd'hui : mouvements sociaux dans les établissements, difficultés de recrutement, épuisement des personnels », a indiqué Xavier Fortinon. Pour le président du Conseil départemental, « une des conditions de réussite de la politique d'accompagnement, c’est l’amélioration des conditions de travail des agents pour une meilleure qualité de prise en charge des aînés » dans les Ehpad et à domicile. Une réflexion profonde est donc en cours pour faire évoluer les dispositifs et l'installation du Copil du plan « Bien vieillir dans les Landes », réunissant de très nombreux acteurs du secteur*, est une étape importante.

Créer une dynamique sur ces métiers

Dans la salle Henri Lavielle de l’Hôtel du Département, le directeur général de l'Agence régionale de santé (ARS), Michel Laforcade, s'est dit « enthousiaste » d'être au côté d'un Département qui « investit fort sur le sujet, que ce soit en termes financiers, de prospection et de réflexion ».

Il faut créer une dynamique sur ces métiers-là, sinon on va être en difficulté très rapidement

Citation de Paul Carrère (vice-président du Conseil départemental)

Des groupes de travail se mettent en place pour réfléchir à de nouvelles solutions de services, à l'Ehpad de demain qui pourra intégrer des innovations du Village Alzheimer, ou pour agir sur l'attractivité et la valorisation des métiers du Grand Âge, un sujet sensible. Déjà « des expériences ont été menées en la matière », ont détaillé des représentants de Pôle Emploi Landes, du Grand Dax ou de MACS : immersion de personnes dans ces métiers pour mieux connaître la réalité du travail, formation de demandeurs d'emplois avec contrat de six mois à la clef, forum des métiers de l'aide à domicile pour pallier les difficultés de recrutement. « Il faut créer une dynamique sur ces métiers-là, sinon on va être en difficulté très rapidement », a relevé Paul Carrère, vice-président du Conseil départemental.

Malgré tout, les Landes contribuent à « la construction d'emplois décents dans le champ de l'aide à domicile » avec notamment une meilleure rémunération moyenne que sur le reste de l'Hexagone, selon le professeur Devetter de l'Université de Lille qui étudie la spécificité du modèle public landais et développe un projet de recherche auprès de la Caisse nationale de solidarité pour l'autonomie (CNSA). Un diagnostic sur une quarantaine de SAAD landais (services d'aide et d'accompagnement à domicile) va, en parallèle, être lancé en septembre pour mieux valoriser et moderniser ces métiers, a indiqué la nouvelle directrice de la Solidarité départementale, Marie Richard qui entend, par ailleurs, « innover dans le soutien psycho-social et moral des aidants, et proposer des solutions innovantes de répit ».

 

*Le Comité de pilotage est co-présidé par le président du Conseil départemental et le directeur général de l'Agence régionale de santé, associant le Conseil départemental de la citoyenneté et de l'autonomie (CDCA), l'UDAF, les caisses de retraite, les CIAS, les associations ADMR, les organisations syndicales, le service public de l'emploi, le Centre de gestion, les membres de la Commission des Affaires sociales et du Logement, le GIP Village Landais Alzheimer et XL Autonomie.

Illustration 0
Illustration 0 © S. Zambon | Dpt40
Illustration 1
Illustration 1 © S. Zambon | Dpt40
Illustration 2
Illustration 2 © S. Zambon | Dpt40
Illustration 3
Illustration 3 © S. Zambon | Dpt40
Illustration 4
Illustration 4 © S. Zambon | Dpt40
Illustration 5
Illustration 5 © S. Zambon | Dpt40
Illustration 6
Illustration 6 © S. Zambon | Dpt40

Je reste informé

Inscription à notre newsletter

Pour rester informé sur l'actualité et les événements dans le département...

Inscription à la newsletter

Inscription aux alertes SMS

Pour rester informé sur l'actualité et les événements dans le département.

Inscription aux alertes sms

Restez connecté sur nos réseaux sociaux

Les sites du département

  • Site du département
  • Budget Participatif Citoyen
  • Village Landais Alzheimer
  • Maison Landaise des Personnes Handicapées
  • Médialandes
  • Domaine d'Ognoas
  • Festival International Arte Flamenco
  • Archives départementales
  • Abbaye d'Arthous
  • Musée de Samadet
  • Atlantisud
  • Empreintes landaises