• Imprimer
  • Ajouter à mes favoris

    Attention !

    Cette fonctionnalité n'est disponible qu'aux utilisateurs disposant d'un compte personnel.

    Veuillez vous connecter ou créer un nouveau compte

  • Proposer une actualité
  • Mes thématiques

Budget 2021 : protéger et innover

07/05/2021

393 vues

© S. Zambon | Dpt 40

Politique de l’autonomie, insertion, aide à l’enfance, développement territorial, soutien aux filières économiques fragilisées : la solidarité était le fil rouge du premier jour de vote du budget.

Pour faire face aux multiples enjeux des années à venir - vieillissement de la population, croissance démographique, cohésion territoriale et défense de l’emploi -, le budget consacré aux politiques de solidarité augmente de 5,4 %. Cela représente 65 % des dépenses de fonctionnement de la collectivité.

130,8 M€ pour les personnes âgées et les personnes en situation de handicap

Le plan « Bien vieillir dans les Landes » se poursuit, pour une meilleure prise en charge de nos aînés, à domicile comme en établissement. Pour améliorer les conditions d’accueil dans les EHPAD, un plan de rénovations de 14 M€ est lancé pour la période 2021-2026. D’autre part, 88 emplois avaient été créés fin avril dans 45 établissements, rapprochant de l’objectif de 120 nouveaux postes.

Dans un souci de diversification de l’offre d’hébergement, un appel à projets de 300 places en résidence autonomie, élargies aux personnes en situation de handicap, vient compléter celui de 2017 pour porter à 500 le nombre de logements de ce type. Alors que les premières constructions sortent de terre à Mont-de-Marsan et Saint-Martin-de-Seignanx, les dossiers déposés concernent Saint-Paul-lès-Dax, Biscarrosse, Labenne, Morcenx, Pontonx, Saint-Vincent-de-Paul et Roquefort.

Les services d’aide à domicile ne sont pas oubliés avec 516 000 € de crédits dédiés en 2021. Le Département abondera notamment le dispositif national de revalorisation des salaires. 
 

© S. Zambon | Dpt 40

 

32,5 M€ sont dédiés à l’hébergement des personnes en situation de handicap. Dans le cadre de la démarche « Territoire 100 % inclusif », 20 actions seront mises en œuvre d’ici la fin de l’année. Après le Village Landais Alzheimer, ouvert en juin 2020 et qui recevra 100 000 € pour le développement de projets de recherche scientifique, les Landes innovent encore avec « Chacun sa vie, chacun sa réussite », à destination des jeunes porteurs de troubles du spectre de l’autisme (15-25 ans). Cette structure, qui sera implantée à Mont-de-Marsan, englobera un habitat inclusif, un centre de jour, un lieu d’aide au répit et un dispositif d’accès aux loisirs.

50,8 M€ pour l’enfance

Les Landes comptent 8 216 places d’accueil pour les jeunes enfants, dont près de 82 % en offre individuelle. La tendance est au rééquilibrage des propositions et au développement des regroupements. Il existe désormais 36 Maisons d’assistants maternels, avec 6 créations en 2020. 85 places supplémentaires en micro-crèche devraient être réalisées en 2021. Dans ce domaine également, le Département explore de nouvelles pistes : une structure d’accueil familial sera créée en 2022 pour les soutenir les familles vulnérables ou faisant face à une situation de handicap.

En matière de protection de l’enfance, l’adaptation des dispositifs est un enjeu important. Elle requiert une diversification des modalités d’accueil entre placements dans des familles (470 assistants familiaux pour un budget de 15,3 M€) et établissements (17,3 M€ pour le Centre départemental de l’enfance et les Maisons d’enfants à caractère social). 99 % des jeunes suivis par l’Aide sociale à l’enfance se saisissent du contrat jeune majeur qui leur est systématiquement proposé. L’insertion des mineurs non accompagnés sera améliorée avec 60 places supplémentaires dans l’ensemble du territoire pour un montant de 3,8 M€.
 

© S. Zambon | Dpt 40

62,6 M€ pour l’insertion et la lutte contre les exclusions

Le nombre d’allocataires du RSA a augmenté de 10 % en un an, représentant un coût pour le Département de 52 M€ en 2020. Lancé en 2020, le cumul d’un emploi saisonnier avec le maintien du versement du RSA, qui a engendré 21 000 heures travaillées pour 117 bénéficiaires, sera reconduit en 2021. Le déploiement des plateformes d’orientation, expérimentées à Mont-de-Marsan, Dax et Parentis, sera poursuivi. Afin de rester connecté à la réalité des attentes de la population, le Pacte territorial d’insertion (PTI) 2021-2025 reprendra les préconisations du Comité « Nouvelles Solidarités ».

Si l’on ajoute le renforcement de la lutte contre la fracture numérique et le plan d’actions en faveur des jeunes en précarité, rien d’étonnant donc à ce que les Landes fassent partie des 30 territoires retenus par le gouvernement pour déployer le Service public de l’insertion et de l’emploi (SPIE). Son but : une meilleure coordination entre les multiples acteurs de l’insertion et de l’emploi afin de garantir un parcours simple, efficace et personnalisé pour entrer sur le marché du travail. 
 

© S. Zambon | Dpt 40

Solidarité territoriale et aides aux filières fragilisées

Garant de l’équité territoriale, le Département souhaite s’associer aux Contrats de relance et de transition écologique (CRTE) qui seront conclus entre l’État et les intercommunalités, dans le cadre du Plan national de 100 milliards d’euros présenté en septembre 2020. Par ailleurs, le Département conclura avec le gouvernement un Contrat départemental de relance concernant les opérations sous maîtrise d’ouvrage départementale, avec 4 priorités : résilience sanitaire, rénovation énergétique des bâtiments et des logements publics, mobilités, cohésion sociale et territoriale. Ces deux dispositifs mobiliseront 5 M€ répartis sur 2021 et 2022.

Les restrictions sanitaires ont particulièrement impacté certains secteurs économiques. Afin de soutenir les établissements thermaux fermés durant des mois, l’opération « Les Landissimes thermales », d’un montant global de 160 000 €, délivrera des bons de 100 € aux 1 000 premiers curistes choisissant les Landes.
 

© Sébastien Chebassier

 

D’autres fléaux se sont abattus sur les Landes au cours des 6 derniers mois et le Conseil départemental se tiendra aux côtés des agriculteurs touchés par les intempéries ou la grippe aviaire. Une enveloppe de 300 000 € est ouverte pour les viticulteurs d’Armagnac et Tursan frappés par l’épisode de gel de début avril. La même réactivité est manifestée en faveur des éleveurs des filières gras et volaille maigre à la suite de l’épidémie d’influenza aviaire de cet hiver, avec un accompagnement financier d’1,5 M€. 

La politique agricole ne se résume heureusement pas à la gestion de crises. Le plan alimentaire départemental territorial « Les Landes au menu » vise à une alimentation saine et durable dans la restauration collective publique. En complément des dispositifs existants (Agrilocal40, Etal40), l’implantation de plateformes logistiques et de légumeries, en partenariat avec les territoires, est envisagée. Enfin, pour répondre aux attentes sociétales, le Département dédiera 4,8 M€ en 2021 pour accompagner les exploitations vers une agriculture durable.
 

© S. Zambon | Dpt 40

Pour aller plus loin

Je reste informé

Inscription à notre newsletter

Pour rester informé sur l'actualité et les événements dans le département...

Inscription à la newsletter

Inscription aux alertes SMS

Pour rester informé sur l'actualité et les événements dans le département.

Inscription aux alertes sms

Restez connecté sur nos réseaux sociaux

Les sites du département

  • Site du département
  • Nouvelles solidarités dans les Landes
  • Marque Landes, Terre des possibles
  • Budget Participatif Citoyen
  • Les Landes au menu
  • Village Landais Alzheimer
  • Maison Landaise des Personnes Handicapées
  • Médialandes
  • Domaine d'Ognoas
  • Festival International Arte Flamenco
  • Archives départementales
  • Abbaye d'Arthous
  • Musée de Samadet
  • Atlantisud
  • Empreintes landaises