• Imprimer
  • Ajouter à mes favoris

    Attention !

    Cette fonctionnalité n'est disponible qu'aux utilisateurs disposant d'un compte personnel.

    Veuillez vous connecter ou créer un nouveau compte

  • Proposer une actualité
  • Mes thématiques

Garantir la pérennité des associations

29/04/2020

505 vues

Catégorie(s) de la page :

  • #Territoires
  • #Démocraties
  • #Assemblée départementale
  • #Education
  • #Solidarités
  • #Economie
© Amicale saubionnaise

Le dispositif de soutien aux associations landaises, voté le 17 avril par l’Assemblée départementale, témoigne de leur importance dans la cohésion et l’animation des territoires.

Des chiffres, tout d’abord, pour mesurer un poids, un impact : il existe environ 10 000 associations dans les Landes ; 970 d’entre elles emploient 1 salarié ; 60 % emploient moins de 3 salariés ; 26 ont plus de 50 salariés. Au total, les associations landaises emploient près de 7 800 salariés. Chaque année, le Département soutient financièrement l’action de près de 1 300 associations, pour un montant total de l’ordre de 16 M€. 

Au-delà des chiffres, les associations tissent le lien social entre les habitants, interviennent dans tous les domaines de la vie quotidienne et s'appuient sur les politiques départementales pour développer leurs projets. Sylvie Bergeroo, conseillère départementale déléguée à la Jeunesse et à la Vie associative, le souligne : « Les associations sont des partenaires privilégiés dans les actions que l’on mène dans les domaines de la solidarité, de l’enfance, du handicap, de l’éducation, de la culture, de l’environnement. »
 

Sylvie Bergeroo, conseillère départementale déléguée à la Jeunesse et à la vie associative © S. Zambon | Dpt 40

Maintenir les liens solidaires

Dans le domaine de la solidarité, les associations sont en première ligne pour aider les plus démunis. Hors de question, malgré le confinement, de laisser se rompre le fil parfois ténu qui raccroche certaines personnes à la société, comme le confie Jérôme Gory, directeur de la Maison du logement à Dax : « On continue à assurer les missions d’insertion dans et par le logement. Entre 300 et 350 ménages ont un toit sur la tête grâce à nous. On a maintenu notre centre d’accueil de nuit d’urgence pour les SDF à Dax. Nous restons fortement mobilisés avec le soutien du Conseil départemental dans l’accompagnement des jeunes mineurs non accompagnés. Ce sont près de 50 jeunes suivis dans ce cadre-là dans l'agglomération du Grand Dax. » Il faut s’adapter aux règles de distanciation sociale, maintenir une présence physique tout en évitant les contacts et inventer de nouveaux canaux pour lutter contre l’isolement des publics accompagnés : « On a mis en place, via les SMS, un petit jeu quotidien de devinettes et de charades, on a distribué des magazines et des jeux. »

Des nuages sur les actions éducatives

L’équation est compliquée également pour les associations œuvrant dans le domaine de l’éducation. Les Francas des Landes, fédération de centres de loisirs, constatent qu'avec le confinement les enfants et les jeunes sont privés de vie sociale et de loisirs éducatifs. L’association a trouvé une parade avec son initiative sur Facebook « Des idées pour grandir en famille ». Mais les formations aux BAFA/BAFD ont été annulées et des incertitudes demeurent sur les sessions de juin-juillet. Plus préoccupant encore, le plus grand flou règne sur les activités de l’été, ce qui inquiète la directrice des Francas, Evelyne Broustaut : « Si les séjours de vacances ne peuvent pas se dérouler, de nombreux enfants et jeunes landais vont être privés de ces moments qui favorisent les découvertes, les apprentissages, l’agir et le vivre ensemble, l’émancipation. Pour les Francas des Landes, l’annulation des séjours de vacances aura un fort impact économique. »

Des idées pour grandir en famille sur la page Facebook des Francas des Landes

Maurice Testemale, président du Comité départemental de la Jeunesse au plein air, partage évidemment ce constat. Il tire également la sonnette d’alarme sur les actions d’inclusion menées par son organisation, en phase, là encore, avec les politiques départementales : « Nous animons une mission handicap qui permet, par un accompagnement  personnalisé des familles, des enfants et des organisateurs potentiels, d'accueillir l’été dans des structures non spécialisées des enfants porteurs de handicap. Notre chargé de mission, malgré le télétravail, ne peut rencontrer les différents acteurs éducatifs et médico-sociaux car leurs établissements sont fermés. 100 enfants ont été accompagnés l'an passé grâce à des démarches de long terme. »

Lutter contre l'isolement

Dans ses mesures de soutien aux associations, le Département a inclus une enveloppe de 100 000 € en faveur des associations qui luttent contre l’isolement des personnes vulnérables. C’est une des spécificités du monde associatif landais : un maillage du territoire qui assure l’entraide et la cohésion sociale. Plus que jamais, durant le confinement, les associations font office de vigies du moral des populations et s’activent auprès des plus fragiles, à l’image de l’Amicale saubionnaise, présidée par Jean-Claude Coffinier : « Nous avons mis en place le portage de repas pour les adhérents dans la nécessité. Il y a beaucoup de seniors seuls qui recherchent de la convivialité. On pense à téléphoner à ceux qui n’ont pas d’email, on va les voir avec un masque s’il le faut. Il nous faut absolument maintenir le lien avec les gens, ne serait-ce que par une petite conversation. »

Un autre exemple, parmi tant d’autres : l’association ORSEC (On roule solidaire en Chalosse), basée à Mugron, propose un service de transport aux personnes isolées qui n’ont pas le permis ou de moyen de locomotion. « De juin 2019, date de notre création, jusqu’en décembre, nous avions déjà parcouru 5 000 km », assure son président Alain Boissier, qui constate l’impact de la crise sanitaire : « les 2/3 de nos adhérents sont âgés entre 70 et 90 ans. Le confinement a renforcé leur isolement. On les amène à l’épicerie sociale de Maylis, aux Restos du cœur à Saint-Sever. »
 

L'association Orsec transporte et aide des citoyens dans 15 communes autour de Mugron

En soutenant les associations, le Département entend donc protéger le maillage social des territoires et assurer la continuité des politiques mises en œuvre dans ses domaines de compétence. Comme le précise Sylvie Bergeroo, « le Département va accompagner les associations qui sont le plus impactées, qui connaissent les difficultés de trésorerie les plus sérieuses. Tout ce qui concerne l’impact financier lié à l’emploi est du ressort de l’État, qui a mis en place le chômage partiel. L’aide du Département est orientée vers le soutien aux frais de fonctionnement, la gestion quotidienne. Sur les 1 M€ du fonds de solidarité, 500 000 € sont destinés à la solidarité au sens large, c’est-à-dire les associations caritatives mais aussi toutes les structures œuvrant dans les domaines de l’enfance, du handicap, des personnes âgées. »

Le plan de soutien aux associations

Il a été voté le 17 avril par l’Assemblée départementale des Landes.

- Maintien intégral des subventions de fonctionnement versées en 2020 à toutes les associations

Les aides inférieures à 1 500 € prévues pour l’organisation d’un évènement ou d’un programme d’animations sont  intégralement maintenues même en cas d’annulation.

Pour les aides de plus de 1 500 € liées à des manifestations ou des actions ponctuelles qui seraient annulées, examen au cas par cas en tenant compte des dépenses effectivement réalisées et des éventuelles pertes de recettes.

 

- Mise en place d’un fonds exceptionnel de soutien d’1 M€ au bénéfice des associations connaissant des difficultés financières liées à la crise du Covid-19

Toutes les associations landaises peuvent déposer un dossier de demande d’aide. La demande s’effectue de manière dématérialisée sur le site internet du Département : aide-assos.landes.fr. La Commission permanente du Département se prononcera sur les demandes. Il sera apporté un soutien prioritaire aux associations caritatives exerçant à l’échelle départementale et à celles partenaires du Département, en lien avec ses compétences.

Pour tous renseignements complémentaires : covid19assoslandesfr

 

- Appel à projets solidaires au bénéfice des associations engagées dans la lutte contre l’isolement des personnes vulnérables (jusqu’au 4 mai)

Une enveloppe de 100 000 € est réservée pour ce dispositif.

Contact : covid19projetlandesfr

Pour aller plus loin

Je reste informé

Inscription à notre newsletter

Pour rester informé sur l'actualité et les événements dans le département...

Inscription à la newsletter

Inscription aux alertes SMS

Pour rester informé sur l'actualité et les événements dans le département.

Inscription aux alertes sms

Restez connecté sur nos réseaux sociaux

Les sites du département

  • Site du département
  • Budget Participatif Citoyen
  • Village Landais Alzheimer
  • Maison Landaise des Personnes Handicapées
  • Médialandes
  • Domaine d'Ognoas
  • Festival International Arte Flamenco
  • Archives départementales
  • Abbaye d'Arthous
  • Musée de Samadet
  • Atlantisud
  • Empreintes landaises