• Imprimer
  • Partager
  • Ajouter à mes favoris

    Attention !

    Cette fonctionnalité n'est disponible qu'aux utilisateurs disposant d'un compte personnel.

    Veuillez vous connecter ou créer un nouveau compte

  • Proposer une actualité
  • Mes thématiques

JO de Paris-2024 : 1000 places offertes par le Département

13/11/2023

1219 vues

Catégorie(s) de la page :

© S. Zambon | Dpt40

Cette annonce destinée à faire vivre l'expérience olympique aux sportifs et jeunes du Département, a été la principale nouveauté de la 2e Décision modificative de budget (DM2) votée le 10 novembre.

L'Assemblée départementale avait décliné, dès le départ, l'accueil dans les Landes de la flamme olympique dont le coût de passage avait été jugé démesuré (180 000 €) pour des retombées pas forcément palpables. « On s'est dit qu'on ferait plutôt l'effort directement pour les sportifs et les jeunes Landais afin de leur faire vivre l'expérience olympique directement à l'occasion des Jeux », explique Henri Bedat, élu départemental chargé des Sports.

Des packs JO pour 1, 2 ou 3 épreuves

Ainsi, 700 places pour les Jeux Olympiques et 300 pour les Paralympiques vont être distribuées aux licenciés et bénévoles landais via les comités départementaux sportifs (70 % des places) ainsi qu'aux 13-30 ans (publics Aide sociale à l'enfance, Aide emploi jeunes, 20 %). Les 10 % restantes seront remises lors d'action de promotion ou de remises de récompenses d'ici Paris-2024. L'opération au coût de 62 000 €, consiste en des packs incluant une, deux ou trois places nominatives pour des épreuves différentes (voile, handball, football, rugby, aviron, sports urbains, para-natation, escrime ou tennis fauteuil...), qualificatives ou en phases finales, dans une ville (Paris, Marseille, Bordeaux, Lille) sur un ou deux jours. Une autre enveloppe budgétaire sera d'ailleurs dédiée, en plus, au transport et à l'hébergement sur place.

Politique jeunesse toujours, parmi les 40 autres dossiers votés sur tous les sujets durant la matinée, la gratuité des musées départementaux a été décidée pour les moins de 25 ans, les étudiants, demandeurs d'emploi et bénéficiaires du RSA. Gratuité des transports scolaires, bourses pour alléger les frais de scolarité, aides pour favoriser l'égal accès de tous aux vacances, activités et loisirs, complètent notamment l'offre départementale à destination des familles.

 

Nouvelles résidences autonomie, "kits précarité mensuelle", augmentation des crédits pour la protection de l'enfance ou le Sdis et aide à la création de bornes électiques étaient parmi les 41 dossiers du jour © S. Zambon | Dpt40

Protection de l'enfance et résidences autonomie

Au cœur des collèges où s'étend l'opération « Eco-Tribu » afin de réduire les consommations d'eau et d'énergie, tous les établissements pourront désormais mettre à disposition des « kits précarité mensuelle » fournis par le Département, en parallèle d'une expérimentation pilotée par l'Etat, pour des serviettes jetables 100 % biologiques dans des distributeurs dédiés, et des séances de sensibilisation par l'association Nouveaux Cycles.

Face à l'augmentation du nombre de jeunes Landais placés (+6,7 % depuis début 2023, 1 375 jeunes début octobre), le Département a, par ailleurs, décidé d'augmenter également ses crédits pour la protection de l'enfance, notamment pour des revalorisations salariales pour les établissements et familles d'accueil.

Concernant l'action en faveur des personnes âgées, un appel à candidature pour la création de 184 nouvelles places en résidence autonomie sera lancé avant le 15 novembre. De quoi augmenter substanciellement le nombre de places aujourd'hui autorisées (366 au 1er janvier 2023) et ainsi poursuivre l'objectif d'atteindre bientôt les 1 000 places dans les Landes.

Face aux déficits des Ehpad rappelé par Dominique Coutière (« tous les Ehpad enregistrent un manque entre 100 et 120 000 € »), Xavier Fortinon a déploré le niveau d'aide de l'Etat.

Les 100 millions d'euros annoncés par le gouvernement sont très insuffisants. Cela représente 780 000 € pour les Landes alors que le Département met 7,5 millions d'euros, soit dix fois plus, dans les Ehpad ! (…) Il y a aujourd'hui un problème de déconnexion totale entre les services de l'Etat et la réalité du terrain par nos concitoyens notamment au niveau des plus vulnérables (enfance, personnes âgées, services d'aide à domicile, etc.). Même chose au niveau de l'accueil des mineurs non accompagnés (MNA) pour lequel plus aucun département n'a de capacités suffisantes pour faire face.

Citation de Xavier Fortinon (président du Conseil départemental)

Soutien à la création de 203 bornes électriques

Côté infrastructures, en plus des ajustements budgétaires votés concernant des ouvrages d'art (Pont de Sorde-l'Abbaye, Pont du Mort à Saint-Paul-en-Born, Vieux-Pont de Dax...), le soutien public au développement des véhicules électriques a été conforté par l'aide à la création de 203 bornes et 400 points de recharge dans 17 EPCI dont le reste à charge sera d'environ 15 % du coût total (financeurs : Sydec, Face, Adevenir, Région Nouvelle-Aquitaine, Enedis, Département des Landes). « Seule l'agglomération de Dax n'a pas souhaité s'associer à ce déploiement », a expliqué Patricia Beaumont, élue départementale.

Une subvention exceptionnelle de 460 000 € a également été allouée au Service départemental d'incendie et de secours (SDIS), portant l'enveloppe totale à 23,82 M€ pour tenir compte des dépenses supplémentaires post-incendie 2022 et de l'impact des mesures intervenues en 2023 (revalorisation du point d'indice pour le calcul de la rémunération des sapeurs pomiers et autres agents).

Enfin, a été votée une résolution de soutien à l'agriculture biologique impactée par la crise actuelle alors que le chiffre d'affaires du bio est en baisse de 1,5 % dans les grandes et moyennes surfaces et de 12 % en magasins spécialisés. En 2022, 43 arrêts de producteurs bios ont été enregristrés dans les Landes contre 38 nouveaux producteurs et « la tendance se vérifie sur les premiers mois de 2023 », a souligné Dominique Degos, élue à agriculture : « il faut que nos producteurs continuent à produire de l'agriculture biologique. »

 

Je reste informé

Inscription à notre newsletter

Pour rester informé sur l'actualité et les événements dans le département...

Inscription à la newsletter

Inscription aux alertes SMS

Pour rester informé sur l'actualité et les événements dans le département.

Inscription aux alertes sms

Restez connecté sur nos réseaux sociaux

Les sites du département