• Imprimer
  • Ajouter à mes favoris

    Attention !

    Cette fonctionnalité n'est disponible qu'aux utilisateurs disposant d'un compte personnel.

    Veuillez vous connecter ou créer un nouveau compte

  • Proposer une actualité
  • Mes thématiques

Le Département au côté des plus fragiles

19/11/2020

424 vues

Catégorie(s) de la page :

  • #Démocraties
  • #Budget
  • #Solidarités
  • #Personnes agées
  • #Economie
© S. Zambon | Dpt 40

Lors du vote de la 2e décision modificative du budget 2020, le 16 novembre, l’Assemblée départementale a adopté plusieurs mesures visant à endiguer la crise économique et sociale.

Depuis février, Xavier Fortinon s’est abstenu de toute critique sur la conduite de la crise sanitaire par le Gouvernement, parce que « la cacophonie n’est pas de bonne politique pour donner à nos concitoyens des lignes claires ». Mais, en conclusion du vote sur la 2e décision modificative du budget 2020, le président du Conseil départemental a exprimé sa préoccupation face à l’explosion de la pauvreté en France. Avec plus d’un million de pauvres supplémentaires, le seuil des 10 millions de personnes en-dessous du seuil de pauvreté est dépassé. «  Quand on voit que le RSA a augmenté de 10 %, soit 5 M€ de surcoût pour le Département, on ne va pas pouvoir tenir collectivement longtemps, et surtout, ce sont les bénéficiaires de ces minima sociaux qui ne vont pas pouvoir tenir très longtemps », justifie Xavier Fortinon dans son appel pour un Plan pauvreté national.

Le Plan de relance est massif, il faut le reconnaître, mais il s’adresse quasi-exclusivement à la société qui travaille. Si j’ai un vœu à formuler, c’est qu’il y ait un Plan pauvreté vraiment amplifié, en direction des personnes les plus en difficulté : celles qui sont à la marge, dans la précarité, et qui souhaiteraient faire partie de cette société-là. Et je pense particulièrement aux jeunes.

Citation de Xavier Fortinon, Président du Conseil départemental des Landes

Au début de la session, une minute de silence a été observée en hommage à Samuel Paty et aux victimes de l'attentat de Nice © S. Zambon | Dpt 40

Le Comité « Nouvelles Solidarités » sollicité

Ce plaidoyer en faveur des plus fragiles est le fil conducteur des décisions de l’Assemblée départementale du 16 novembre, dans la droite ligne du premier plan d’urgence voté en avril, et qui se chiffrait à plus de 11 M€. Pour être au plus près des attentes du terrain, le Comité « Nouvelles Solidarités » a été convoqué le 13 novembre, moins d’un mois après la remise de ses préconisations. Avec une feuille de route en trois axes : répercuter les besoins économiques, sociaux et familiaux des populations confrontées au reconfinement ; réexaminer sous cette lumière les 10 propositions de son rapport du 16 octobre ; évaluer les mesures d’urgence que le Département compte prendre.

Au secours des plus fragiles

Sans attendre, le Département actionne en effet divers outils pour atténuer les dégâts sociaux. La cellule de lutte contre l’isolement, à l’œuvre lors du premier confinement, est réactivée. Il s’agit, par le biais d’un accompagnement psychologique renforcé, de procurer écoute, conseil et orientation vers les services de proximité.

Un soutien financier à destination des plus démunis sera également mis en place en attendant la création d’une « régie d’urgence » destinée à garantir l’accès aux biens de première nécessité à l’ensemble de la population.

Une campagne de sensibilisation aux violences intrafamiliales visera à prévenir ce terrible dommage collatéral du confinement.
 

Le Comité « Nouvelles Solidarités » est invité à évaluer les nouvelles mesures d'urgence du Département © S. Zambon | Dpt 40

Renforcement du Plan Bien Vieillir

Face à une crise sanitaire qui touche principalement les personnes âgées, il est important d’accentuer les moyens d’accompagnement, tant à domicile qu’en établissement. L’Assemblée départementale avait octroyé le 17 juillet une prime Covid aux aides à domicile. Elle était de 750 € pour un emploi temps plein, dégressive jusqu’à un plancher de 500 € en fonction de la quotité de temps travaillé. Cette prime est portée à 1 000 € maximum avec toujours un plancher de 500 €. 2 000 professionnels sont potentiellement concernés par cette prime, dont 1 600 avec une prime comprise entre 600 € et 1 000 €. Le coût net pour le Département est de 1,2 M€. « On veut souligner l’importance que ces personnels revêtent pour nous », assume Xavier Fortinon.

Les agents des EHPAD sont en première ligne face au virus. 60 emplois supplémentaires vont s’ajouter en 2021 aux 120 créations attendues dans les EHPAD d’ici la fin de l’année. Pour ce faire, sera mise sur pied avec Pôle Emploi et l’ARS une plateforme de ressources humaines pour le recrutement et le remplacement des personnels des établissements et services sociaux et médico-sociaux. 

Troisième grande mesure, le lancement d’un appel à projets pour la création de 300 places en résidence autonomie, une solution intermédiaire entre le domicile et l’EHPAD destinée aux personnes âgées et handicapées de plus de 60 ans. Pour soutenir cet investissement, le Département versera une subvention de 10 000 € par logement créé, afin de garantir un prix accessible pour les publics ne disposant pas des ressources nécessaires pour accéder aux prestations proposées par les établissements du secteur privé commercial.

L'Assemblée départementale a voté une augmentation de la prime pour les aides à domicile © S. Zambon | Dpt 40

Soutien au tissu économique

La lutte contre la précarité passe également par la protection du tissu économique. Lors du Plan d’urgence du 17 avril, les entreprises landaises bénéficiant d’avances remboursables s’étaient vues proposer un moratoire de leurs échéances sur 2020 pour un montant de 1,56 M€. Cette fois-ci, le Département accorde une subvention de 100 000 € à l’association Initiative Landes, qui accompagne les chefs d’entreprise dans une stratégie de sortie de crise.

« Absolument Landes »

À l’approche de la période cruciale des fêtes de fin d’année, l’exécutif landais s’est associé au Comité départemental du tourisme et aux chambres consulaires pour lancer une grande campagne « Absolument Landes ». Un site internet dédié recensera les bonnes adresses proposant de la vente en ligne ou à emporter de produits de qualité et 100% Landes : foie gras, canards et volailles festives, saumons et poissons, douceurs sucrées, artisanat d’art, cadeaux divers. « Il y a besoin de donner de la visibilité à nos producteurs et artisans. On souhaite que les Landais - mais aussi au-delà - consomment 100 % landais », explique Xavier Fortinon.

Dans le même esprit, le Département accompagne à hauteur de 35 000 € une opération de promotion du foie gras et de la volaille festive menée par Qualité Landes.

Le Département manifeste sa solidarité avec la filière gras et volailles festives © S. Zambon | Dpt 40

Préserver le maillage associatif

Cette année encore, le dispositif des « Bons vacances » a permis aux familles landaises d’offrir à leurs enfants des séjours à des tarifs abordables. Fortement impactées par la baisse de fréquentation dues aux contraintes sanitaires, les associations organisatrices reçoivent une subvention exceptionnelle de 232 000 €.

Avec ce nouveau confinement, les associations culturelles et sportives subissent un nouveau coup d’arrêt. « On constate déjà une baisse du nombre de licenciés dans les écoles de sport », s’inquiète Xavier Fortinon. Le Fonds de solidarité d'1 M€, voté en avril, avait permis de soutenir 188 associations landaises. Il sera reconduit en 2021.

Je reste informé

Inscription à notre newsletter

Pour rester informé sur l'actualité et les événements dans le département...

Inscription à la newsletter

Inscription aux alertes SMS

Pour rester informé sur l'actualité et les événements dans le département.

Inscription aux alertes sms

Restez connecté sur nos réseaux sociaux

Les sites du département

  • Site du département
  • Nouvelles solidarités dans les Landes
  • Marque Landes, Terre des possibles
  • Budget Participatif Citoyen
  • Village Landais Alzheimer
  • Maison Landaise des Personnes Handicapées
  • Médialandes
  • Domaine d'Ognoas
  • Festival International Arte Flamenco
  • Archives départementales
  • Abbaye d'Arthous
  • Musée de Samadet
  • Atlantisud
  • Empreintes landaises