• Imprimer
  • Ajouter à mes favoris

    Attention !

    Cette fonctionnalité n'est disponible qu'aux utilisateurs disposant d'un compte personnel.

    Veuillez vous connecter ou créer un nouveau compte

  • Proposer une actualité
  • Mes thématiques

Le Département intensifie le soutien aux familles

25/06/2019

17 vues

Catégorie(s) de la page :

  • #Société
  • #Démocraties
  • #Budget
  • #Budget supplémentaire
  • #Elus
  • #Solidarités
  • #Familles
  • #Prestations
© S. Zambon | Dpt40

Sur les dossiers examinés le 21 juin lors de la décision modificative (DM1) du budget 2019, il a notamment été question du soutien aux familles monoparentales, de budget par particpatif, de LGV...

Dans le cadre du Plan national de lutte contre la pauvreté, le Conseil départemental a choisi de mettre l'accent sur le soutien aux familles monoparentales dont 35 % ont, en France, des revenus inférieurs au seuil de pauvreté et 20 % sont victimes d'impayés des pensions alimentaires. Via le Fonds départemental d'aide financière aux familles, l'Assemblée locale « a contribué en 2018 au soutien financier de 1 671 foyers monoparentaux, en plus d'un accompagnement avec tous les acteurs concernés », a rappelé l'élue Gloria Dorval, assurant que le Département appuierait cet effort, en attendant que les pensions soient automatiquement prélevées par la CAF, comme l'a récemment indiqué le Premier ministre.

Demi-échangeur de Carresse-Cassaber

Premier accueil social à moins de 30 minutes de chez soi, politique d'accompagnement des jeunes en difficulté, aide aux mères isolées... le Département va signer avec l'Etat le plan pauvreté : « on s'inscrit totalement dans les démarches proposées, d'autant plus qu'elles existaient ici bien avant ce plan et que les politiques d'accompagnement n'ont, dans les Landes, jamais été abandonnées », a souligné le président Xavier Fortinon. Monique Lubin a abondé dans son sens, s'étonnant d'un gouvernement qui « promeut en septembre un plan de lutte contre la pauvreté et crée de manière unilatérale en juin, un nouveau régime d'indemnisation des demandeurs d'emplois particulièrement injuste ».

Critique du gouvernement aussi sur la LGV renvoyée à une échéance lointaine : « un enterrement de première classe qui ne suscite les commentaires de personne... », a grincé M. Fortinon. Malgré tout, le Conseil départemental a décidé de poursuivre son action en matière d'acquisitions foncières anticipées dans le cadre contractuel initial.

Côté infrastructures, les débats se sont concentrés sur le projet de demi-échangeur de Carresse-Cassaber (Pyrénées-Atlantiques) dont l'objectif est de dévier de Sorde l'Abbaye et Peyrehorade les poids lourds qui viennent des carrières, pour plus de sécurité.

Un jury citoyen pour le projet de Tosse

Malgré un accord initial, le projet semble menacé, la communauté de communes de Béarn et Gaves étant à sec, le Département des Pyrénées-Atlantiques mettant dans la balance l'avancée d'autres projets, et des carriers se désengageant. Dans le cadre du Plan d'investissement autoroutier, une solution doit être trouvée avant le 6 novembre. « Il nous reste ce temps-là pour faire évoluer les positions », faute de quoi les travaux ne se feront pas, a prévenu M. Fortinon alors que Mathieu Ara assurait de la disponibilité de Geneviève Darrieussecq au ministère « pour faire avancer ensemble ce dossier ».

Sur le projet golfique et résidentiel de Tosse, une enveloppe a été décidée pour la constitution d’un jury citoyen. A Lionel Camblanne qui prédisait ainsi l'enterrement de ce projet qu'il dénonce, Xavier Fortinon a rétorqué : « nous avons dit que si une des trois conditions n'était pas remplie (autorisations environnementales, investisseurs impliqués et validation des citoyens), le dossier ne sortirait pas de terre. Mais il faut bien penser que ce projet n'est pas qu'un golf, c'est aussi une réponse à la problématique du logement et du maintien des actifs à proximité de leur lieu de travail ».

Lors de cette DM1, les élus ont, par ailleurs, voté à l'unanimité le règlement du budget participatif citoyen, en attendant que les Landais déposent leurs projets jusqu'à fin septembre.

Ils ont aussi confirmé leur soutien financier aux clubs sportifs d'élite landais, comme Basket Landes et le Stade Montois Rugby. L'entente Dax-Gamarde recevra, elle, 20 000 € d'aides supplémentaires grâce à sa belle montée en Nationale Masculine 1.

Je reste informé

Inscription à notre newsletter

Pour rester informé sur l'actualité et les événements dans le département...

Inscription à la newsletter

Inscription aux alertes SMS

Pour rester informé sur l'actualité et les événements dans le département.

Inscription aux alertes sms

Restez connecté sur nos réseaux sociaux

Les sites du département

  • Site du département
  • Budget Participatif Citoyen
  • Village Landais Alzheimer
  • Maison Landaise des Personnes Handicapées
  • Médialandes
  • Domaine d'Ognoas
  • Festival International Arte Flamenco
  • Archives départementales
  • Abbaye d'Arthous
  • Musée de Samadet
  • Atlantisud
  • Empreintes landaises