• Imprimer
  • Ajouter à mes favoris

    Attention !

    Cette fonctionnalité n'est disponible qu'aux utilisateurs disposant d'un compte personnel.

    Veuillez vous connecter ou créer un nouveau compte

  • Proposer une actualité
  • Mes thématiques

Les Landes, terre de jeux et de judo

31/08/2020

78 vues

Catégorie(s) de la page :

  • #Sports
  • #Judo et karaté
© Eric Beseau

Les équipes de France féminines de judo étaient en stage à Soustons jusqu’au 26 août. Les structures d’accueil landaises séduisent de plus en plus les fédérations sportives.

« C’est la première fois que je viens ici. Franchement, c’est cool, agréable. Les installations sont top au niveau sportif et le paysage est apaisant. Cela permet de libérer un peu le cerveau de voir le soleil, le Sud ». Audrey Tcheumeo, vice-championne olympique 2016 et championne du monde 2011, semble en effet détendue avant de fouler les tatamis installés dans le grand gymnase du centre sportif de l’Isle verte à Soustons.

C’est une imposante délégation de près de 120 personnes, encadrement compris, qui a posé ses valises durant 10 jours sur les rives du lac de Soustons. Les équipes nationales cadettes, juniors et seniors sont regroupées pour le second stage de l’été sous la houlette de Larbi Benboudaoud, responsable de l’équipe de France féminine. L’occasion pour Lucie Décosse, entraîneur national, de procéder à une vaste revue d’effectif : « Les plus jeunes travaillent toute l’année à l’Insep et on les voit peu durant la saison. Ici, on a l’opportunité de les jauger sur 10 jours dans une atmosphère d’émulation ». 
 

Sur les conseils du comité départemental landais de judo, le gymnase a été aménagé en immense dojo de 900 m2 © Eric Beseau

Soustons et le judo, une relation qui s'installe

Les équipes de France de judo avaient séjourné à Vieux-Boucau dans le courant des années 2000, mais l’histoire avec Soustons a démarré il y a 5 ans avec la venue des hommes, dont l’icône absolue, Teddy Riner. De quoi garantir des tribunes remplies jusqu’aux cintres et une ambiance électrique lors la journée portes ouvertes rituellement organisée pendant ces stages (et malheureusement impossible à réitérer cette année pour cause de Covid). Les petits judokas landais avaient des étoiles plein les yeux et les champions, enthousiasmés par l’accueil reçu, sont revenus en 2017 et 2018 avant de refiler le bon plan à leurs homologues féminines à partir de 2019.

Si ces athlètes de haut niveau apprécient le centre sportif de l’Isle verte, c’est qu’ils y trouvent des installations dignes de leur standing : un dojo, deux gymnases, dont l’un de 900 m2, aménageables avec des tatamis, une salle de musculation, un local adapté pour le staff médical, plus de 120 places d’hébergement en chambres de 2 à 4 personnes et une restauration adaptée aux exigences diététiques de tels compétiteurs. 
 

Les athlètes sont logées dans des chambres pour 2 à 4 personnes au bord du lac de Soustons © Eric Beseau

Une appréciable unité de lieu

Le « plus » de Soustons est relevé par Madeleine Malonga, championne du monde 2019 et habituée de la commune, puisque son compagnon y possède une résidence secondaire : « C’est bien que tout soit concentré sur un petit périmètre : les gymnases, nos chambres, le restaurant. Le cadre est agréable, avec le lac. Il y a beaucoup d’espaces verts ici, on est au milieu de la nature ». Certaines athlètes peuvent même être un peu déroutées par cet environnement ouvert où l’on peut laisser sécher sans crainte ses kimonos sur le balcon de sa chambre. Jean-Luc Rougé, président de la fédération française de judo,  a bien compris les vertus d’un séjour dans les Landes : « Dans le contexte sanitaire actuel, c’est bien que l’on soit un peu isolé. Ce n’est pas un tourisme de masse, ici. L’atmosphère est relaxe, l’espace, la notion de liberté sont appréciables ».

Le risque d’un cadre agréable est d’émousser la motivation, particulièrement dans une année où les objectifs sportifs restent flous : les Jeux Olympiques ont été reportés à 2021 et les Championnats d’Europe, qui devraient se tenir à Prague en novembre, restent soumis à l’évolution de la pandémie. On peut cependant faire confiance à l’encadrement et notamment à Lucie Décosse, championne olympique à Londres en 2012, pour remobiliser ses troupes : « C’est notre travail de gérer la planification des séances et des moments de récupération. Certes, il y a des instants de détente comme de l’accrobranche ce matin. Mais les filles ont deux entraînements par jour, elles ne peuvent vraiment pas s’imaginer être en vacances ».
 

Madeleine Malonga, championne du monde 2019 des moins de 78 kg © Eric Beseau

Les Landes, terre d'accueil pour les sportifs

Frédérique Charpenel, maire de Soustons, insiste : « Nos installations sportives sont d’abord mises au service des nombreuses écoles de sport de la commune. Nous avons énormément d’enfants licenciés dans de nombreuses disciplines. C’est important car la pratique sportive est un vecteur de respect, de vivre ensemble et de dépassement de soi. Et depuis 2 ans, nous mettons l’accent sur le sport-santé ». 

L’accueil des équipes nationales est le second axe de la politique sportive soustonnaise. Outre les judokates, l’équipe de France féminine de rugby à 7 est venue en juin et les hommes les imiteront en septembre. L’élite de l’aviron féminin effectuera un stage en octobre, ce qui a du sens lorsqu’on connaît les excellents résultats du club local.

Dans le reste du Département, l’équipe du PSG a préparé fin août à la Cité verte d’Hagetmau son quart-de-finale victorieux de Ligue des championnes de football. En 2019, les handballeuses de l’équipe de France ont été accueillies à Capbreton. Et les escrimeurs ont séjourné à Dax en 2018.

Dans la perspective des Jeux 2024, de nombreuses communes ont candidaté pour être pôles d’accueil d’équipes nationales en préparation. Soustons s’est ainsi positionnée sur le rugby, le judo mais aussi sur le handball en coordination avec sa voisine de Capbreton.

Je reste informé

Inscription à notre newsletter

Pour rester informé sur l'actualité et les événements dans le département...

Inscription à la newsletter

Inscription aux alertes SMS

Pour rester informé sur l'actualité et les événements dans le département.

Inscription aux alertes sms

Restez connecté sur nos réseaux sociaux

Les sites du département

  • Site du département
  • Nouvelles solidarités dans les Landes
  • Marque Landes, Terre des possibles
  • Budget Participatif Citoyen
  • Village Landais Alzheimer
  • Maison Landaise des Personnes Handicapées
  • Médialandes
  • Domaine d'Ognoas
  • Festival International Arte Flamenco
  • Archives départementales
  • Abbaye d'Arthous
  • Musée de Samadet
  • Atlantisud
  • Empreintes landaises