• Imprimer
  • Ajouter à mes favoris

    Attention !

    Cette fonctionnalité n'est disponible qu'aux utilisateurs disposant d'un compte personnel.

    Veuillez vous connecter ou créer un nouveau compte

  • Proposer une actualité
  • Mes thématiques

L’imagination citoyenne au pouvoir

08/04/2021

462 vues

© S. Zambon | Dpt 40

La deuxième édition du Budget Participatif Citoyen des Landes a été officiellement lancée le 6 avril. Avec la même philosophie de démocratie participative et quelques nouveautés.

L’attente fut longue. 483 jours après la soirée des lauréats de la première édition le 10 décembre 2019, l’épisode 2 du Budget Participatif Citoyen des Landes (BPC40) a enfin été lancé le 6 avril. La Covid-19 est passée par là, contraignant le Département à attendre plus d’un an pour renouveler une expérience de démocratie participative qui a d’emblée suscité « un véritable engouement », selon les mots de Xavier Fortinon, avec près de 1 000 idées déposées, plus de 360 projets soumis au vote et environ 53 000 suffrages exprimés.

Si la pandémie laisse encore son empreinte avec une cérémonie de lancement diffusée sur youtube, la philosophie du Conseil départemental reste la même : donner la parole aux Landaises et Landais.

Notre volonté est de faire appel à l’expertise et à la créativité des Landaises et des Landais pour améliorer leur cadre de vie. Donner les clés aux citoyens n’est pas une illusion ou un vain mot. On veut créer un lien fort entre l’institution départementale et les habitants.

Citation de Xavier Fortinon, Président du Conseil départemental des Landes

Georges Degenne et Aurore Blasquez représentaient la Commission citoyenne lors de la soirée de lancement du Budget Participatif Citoyen des Landes 2021 © S. Zambon | Dpt 40

 

Comme en 2019, le Département consacre une enveloppe d’1,5 M€ au bénéfice de projets localisés dans les Landes, ayant une portée collective, relevant de ses champs d’actions, ne dépassant pas 100 000 € et concernant des travaux ou l’acquisition de matériel. Tout le monde peut déposer son idée, dès l’âge de 7 ans. Sylvie Bergeroo, conseillère départementale déléguée au Budget Participatif Citoyen, donne quelques pistes aux futurs candidats : « il faut qu’il y ait une réflexion sur la place de l’idée au sein de l’association, dans le territoire, la commune, le quartier. Il est important d’identifier la cible à atteindre. Plus un projet est intégré dans son territoire, plus il a de chances d’être lauréat ». 

Pour trouver LA bonne idée, Aurore Blasquez, membre de la Commission citoyenne, exhorte ses concitoyens, même bloqués dans un rayon de 10 kilomètres, à sortir de chez eux et observer ce qui les entoure : « qui mieux que vous peut apporter ce regard nouveau qui peut aider le mieux vivre ensemble et le bien commun ? ».

Les nouveautés de l’édition 2021

Une attention toute particulière est portée à la jeunesse landaise. Au moins 10 % de l’enveloppe, soit 150 000 €, sont réservés à des projets déposés par des jeunes âgés de 7 à 20 ans. Une campagne de communication ciblée visera à stimuler les initiatives. Et le 27 mars, 3 filles et 3 garçons âgés de 15 à 20 ans ont intégré la Commission citoyenne afin de servir de courroie de transmission avec leur génération.

Avec les amendements portés au règlement du BPC40, le nombre de projets lauréats devraient dépasser les 33 de la première édition © S. Zambon | Dpt 40

 

Pour cette seconde édition, le rôle de la Commission citoyenne a été étoffé. Elle rassemble 20 personnes tirées au sort parmi 80 candidatures de volontaires, tous motivés, à l’image d’Aurore Blasquez, par le fait de « contribuer au partage de la démocratie en lien direct avec les citoyens ». Réuni pour la première fois en février 2020, ce comité de réflexion a activement participé à la révision du règlement du BPC40.

Retraité à Taller, Georges Degenne avait déposé en 2019 un projet de terrain multisports pour sa commune de 630 habitants. Il n’avait pas recueilli assez de suffrages et a intégré la Commission pour soulever « la question de l’égalité des chances, non seulement entre les petits villages et les grosses agglomérations, mais également entre les projets de 100 000 € et ceux de quelques milliers d’euros ». Il a été entendu : il y aura au moins deux lauréats par canton, dont un projet jeunes, et au moins 30 candidatures d’un montant égal ou inférieur à 15 000 € seront retenues. Un souci d’équité territoriale qui fait dire à Xavier Fortinon que « les amendements apportés témoignent de notre volonté de permettre l’émergence de toutes les idées, sans discrimination ».

La phase de dépôt d’idées durera jusqu’au 6 juin. En raison de l’impossibilité de tenir des réunions publiques, l’équipe du BPC40 animera, les 15 avril et 4 mai, des ateliers en ligne pour aider les futurs porteurs de projets dans leurs démarches. Tout au long du processus, les membres de la Commission citoyenne pourront conseiller les personnes qui en font la demande. Non sans humour, Georges Degenne assure les candidats en puissance de sa disponibilité : « Vous avez une idée, j’ai une idée. Partageons-les et nous trouverons des réponses avec notre cellule que j’ai baptisée, en toute modestie, Taller Solutions ».

BPC40, MODE D'EMPLOI

Je reste informé

Inscription à notre newsletter

Pour rester informé sur l'actualité et les événements dans le département...

Inscription à la newsletter

Inscription aux alertes SMS

Pour rester informé sur l'actualité et les événements dans le département.

Inscription aux alertes sms

Restez connecté sur nos réseaux sociaux

Les sites du département

  • Site du département
  • Nouvelles solidarités dans les Landes
  • Marque Landes, Terre des possibles
  • Budget Participatif Citoyen
  • Les Landes au menu
  • Village Landais Alzheimer
  • Maison Landaise des Personnes Handicapées
  • Médialandes
  • Domaine d'Ognoas
  • Festival International Arte Flamenco
  • Archives départementales
  • Abbaye d'Arthous
  • Musée de Samadet
  • Atlantisud
  • Empreintes landaises