• Imprimer
  • Ajouter à mes favoris

    Attention !

    Cette fonctionnalité n'est disponible qu'aux utilisateurs disposant d'un compte personnel.

    Veuillez vous connecter ou créer un nouveau compte

  • Proposer une actualité
  • Mes thématiques

Logement social : répondre aux besoins de tous

22/03/2022

1013 vues

© Laurent Guitou

Signées vendredi 18 mars, deux conventions témoignent de la volonté du Département de développer le logement social et de limiter la hausse des prix du foncier.

En 2015, 4 000 demandes de logements sociaux étaient non satisfaites. Le chiffre est passé à 9 000 aujourd’hui, conséquence de la croissance démographique des Landes et de l’évolution sociétale des profils des familles. « La tension foncière du littoral grandit gentiment dans l’ensemble du territoire », note Maryline Perronne, directrice générale d’XLHabitat et présidente de la Conférence départementale HLM. 

« Il ne faudrait pas que notre attractivité soit préjudiciable au logement des actifs landais », insiste Xavier Fortinon. L’ambitieux Plan départemental de l’habitat prévoit la construction de 1 000 logements sociaux par an, dont 700 locatifs et 300 en accession à la propriété. 3 900 nouvelles constructions ont été réalisées dans les 5 dernières années et plus de 1 120 logements sociaux ont été agréés pour le seul exercice 2021. « La production du département des Landes est comparable, à quelques centaines près, à celle de Bordeaux Métropole », se réjouit Muriel Boulmier, présidente de l’Union régionale HLM. 

La résidence Les Gemmeurs : 4 logements individuels construits à Laglorieuse en 2020 © XLHabitat

Un partenariat élargi pour développer le logement social

En avril 2017, une Convention de partenariat pour le développement du logement social dans les Landes a été signée entre le Département et un groupe de bailleurs sociaux intervenant dans le territoire. Les opérateurs s’engagent à respecter une charte de bonnes pratiques, en proposant une offre de logement adaptée à tous les revenus. En contrepartie, la Collectivité peut garantir les prêts consentis par les organismes gestionnaires pour la réalisation de logements sociaux.

Avec la signature du 18 mars, 8 nouveaux bailleurs sociaux adhèrent à la Convention, portant le nombre de partenaires de 10 à 18. « Il y en avait 6 au départ en 2017 », rappelle Xavier Fortinon, pour souligner l’ampleur prise par l’initiative départementale. Une évolution positive dont se félicite Maryline Perronne : « le monopole XLHabitat n’aurait pas pu être à la hauteur des enjeux ».

Les signatures du 18 mars sont le fruit d'une large concertation impliquant aussi bien les bailleurs sociaux que les promoteurs immobiliers © Laurent Guitou

Une coordination public/privé pour limiter la flambée des prix

La rareté du foncier engendre inévitablement des risques de spéculation et de hausse exagérée des prix. Conscient de la « vitesse du changement », le président du Conseil départemental oppose une « volonté d’anticipation ». Le Département a donc mis autour de la table les bailleurs sociaux et les promoteurs immobiliers. L'ambition est d'agir sur le coût des logements sociaux, en locatif comme en accession, par l'instauration de bonnes pratiques et d'une collaboration renforcée entre opérateurs et avec les collectivités locales, notamment en matière d'accès au foncier et d'acquisitions en bloc, comme pour les contrats VEFA*. 

Pascal Thibaut, vice-président de la Fédération des promoteurs immobiliers Nouvelle-Aquitaine, salue cet « état d’esprit de gouvernance partagée » : « il n’y a que dans la concertation et la compréhension des problématiques des uns et des autres qu’on peut imaginer des solutions opérationnelles. L’idée est qu’il y ait une offre globale ».

Résidence La Hountine : 30 logements collectifs livrés à Ondres en 2021 © XLHabitat

Dans la mesure où une part importante des promoteurs immobiliers se met d’accord avec les bailleurs sociaux, cela évite une flambée des prix. Il faut que le coût de la construction respecte un certain nombre de critères.

Citation de Xavier Fortinon, président du Conseil départemental des Landes

Au total, 17 bailleurs sociaux et 20 promoteurs immobiliers ont signé cette convention public/privé, aux côtés du Département, de l’Union régionale HLM et de la Fédération des promoteurs immobiliers Nouvelle-Aquitaine. Ce qui conduit Muriel Boulmier à évoquer « un exemple unique en France », qu’elle aimerait voir s’exporter ailleurs. Jean-Marc Lespade, conseiller départemental délégué à l’Habitat et maire de Tarnos, y voit « un moyen d’atténuer la flambée des prix du foncier et de permettre que les logements correspondent aux ressources financières de nos habitants ». 


* VEFA : Vente en l’état futur d’achèvement. On parle aussi d’achat sur plan, car l’acheteur acquiert un bien immobilier à construire ou en cours de construction.
 

Pour aller plus loin

Je reste informé

Inscription à notre newsletter

Pour rester informé sur l'actualité et les événements dans le département...

Inscription à la newsletter

Inscription aux alertes SMS

Pour rester informé sur l'actualité et les événements dans le département.

Inscription aux alertes sms

Restez connecté sur nos réseaux sociaux

Les sites du département

  • Site du département
  • Nouvelles solidarités dans les Landes
  • Marque Landes, Terre des possibles
  • Budget Participatif Citoyen
  • Les Landes au menu
  • Village Landais Alzheimer
  • Maison Landaise des Personnes Handicapées
  • Médialandes
  • Domaine d'Ognoas
  • Festival International Arte Flamenco
  • Archives départementales
  • Abbaye d'Arthous
  • Musée de Samadet
  • Atlantisud
  • Empreintes landaises