• Imprimer
  • Partager
  • Ajouter à mes favoris

    Attention !

    Cette fonctionnalité n'est disponible qu'aux utilisateurs disposant d'un compte personnel.

    Veuillez vous connecter ou créer un nouveau compte

  • Proposer une actualité
  • Mes thématiques

Orthevielle / Peyrehorade : deux nouvelles bretelles d’autoroute

10/11/2023

898 vues

© S. Zambon | CD40

En service depuis le 31 octobre, ces équipements de l’échangeur A641-RD817, financés aux deux-tiers par le Département, vont permettre d’apaiser la traversée d’Orthevielle, avec moins de poids lourds.

Sept mois de travaux pour des infrastructures au coût total de 2,4 millions d’euros HT dont 1,6 financés par le Département et 800 000€ par Vinci Autoroutes, maître d’ouvrage et concessionnaire. Et un calendrier plus que respecté pour ce projet inscrit au plan d’investissement autoroutier (PAI) de l’Etat, qui va désormais être utile à 5 000 bénéficiaires chaque jour.

« Premier ouvrage d’un triptyque »

D’une longueur d’un kilomètre au total, ces deux nouvelles bretelles de l’échangeur A641-RD817, implantées sur les communes de Peyrehorade et d’Orthevielle afin de faciliter les déplacements nord-sud, représentent « le premier ouvrage d’un triptyque », a fait valoir, lors de l’inauguration officielle le 9 novembre au centre d’exploitation départemental d’Orthevielle, Xavier Fortinon, mettant en avant les futurs demi-échangeur de Carresse-Cassaber et BARO (bretelle autoroutière de raccordement ouest) sur le pays d’Orthe. 

L’inauguration officielle du 9 novembre au centre d’exploitation départemental d’Orthevielle © S. Zambon | CD40

Alors que le sujet fut évoqué pour la première fois en 2008, il faut que « chacun prenne conscience du temps long nécessaire pour réaliser de telles infrastructures », a ajouté le président du Conseil départemental, même si « l’urgence est toujours dans l’esprit de ceux qui subissent les désagréments de la circulation. (…) Il s’agit là de remettre les poids lourds sur des infrastructures dédiées et ne pas perturber la circulation des autres véhicules et la sécurité des habitants du territoire. »

En « désengorgeant la petite voie de la RD33 aussi appelée route de Dax », on va « faciliter les déplacements des usagers de la route et améliorer le cadre de vie des riverains », a souligné le maire d’Orthevielle, Didier Moustié, au côté de la préfète des Landes, Françoise Tahéri qui a salué un « projet ô combien attendu » avec des enjeux importants en termes de développement économique et de sécurité routière.

Au final, c’est « un chantier exemplaire confié par l’Etat à son concessionnaire, en partenariat avec les collectivités locales », s’est félicité Raphaël Martin, directeur d’exploitation ouest de Vinci Autoroutes qui a rappelé, lui aussi, l’importance économique de la route qui concentre « 9 déplacements du quotidien sur 10 ».

2 000 heures d’insertion professionnelle

Un chantier comme une « belle réussite collective », a plaidé Vivien Isoard, en charge de la maîtrise d’ouvrage Vinci Autoroutes ouest. Aucun accident n’a, en effet, été à déplorer tout au long des 25 000 heures de travail nécessaires jusqu’à la mise en service ; 2 000 heures d’insertion professionnelle - deux fois plus que prévu au départ - y ont été réalisées par les entreprises partenaires, avec l’embauche prévue de plusieurs ouvriers dans des emplois pérennes ; et côté environnement, des mesures de compensations ont été prises pour limiter l’impact du projet, en sécurisant notamment deux parcelles ayant « vocation à rester naturelle et à servir les écosystèmes locaux » sur près de deux hectares à Peyrehorade.

En parallèle de ces nouveaux aménagements, la communauté de communes est en train de construire une aire de covoiturage à Orthevielle (290 000€ dont la moitié pris en charge par le Département et l’Etat via le Fonds vert). Ce sera, à l’ouverture dans quelques mois, « une aire très verte qui ne va pas ressembler à ce qu’on voit habituellement », assure Jean-Marc Lescoute, le président de Pays d’Orthe et Arrigans. Sur cette route touristique - l’été pour la plage et l’hiver pour la montagne -, on trouvera même des casiers Harte Bon, pour des fruits, légumes et saveurs locales en libre-service 24h/24.

Au total, un kilomètre de bretelles a été créé sur la zone afin de faciliter les déplacements nord-sud © S. Zambon | C40

Je reste informé

Inscription à notre newsletter

Pour rester informé sur l'actualité et les événements dans le département...

Inscription à la newsletter

Inscription aux alertes SMS

Pour rester informé sur l'actualité et les événements dans le département.

Inscription aux alertes sms

Restez connecté sur nos réseaux sociaux

Les sites du département