• Imprimer
  • Ajouter à mes favoris

    Attention !

    Cette fonctionnalité n'est disponible qu'aux utilisateurs disposant d'un compte personnel.

    Veuillez vous connecter ou créer un nouveau compte

  • Proposer une actualité
  • Mes thématiques

Passer le cap des quarts

04/10/2019

193 vues

Catégorie(s) de la page :

  • #Sports
  • #Basketball

Déjà deux victoires pour Basket Landes en Ligue féminine. XLandes-Info avait rencontré l'équipe lors de la présentation d'avant-saison. Revue d'effectif.

C’est l’heure de se réjouir des nouvelles recrues et d’afficher ses ambitions. Après trois échecs successifs en quarts-de-finale, Basket Landes souhaite enfin franchir ce cap. Cela lui garantirait un nouveau ticket pour la Coupe d’Europe. Lors de la présentation aux partenaires, dans les jardins du Département, la présidente Marie-Laure Lafargue confesse un autre rêve : «  emmener le peuple landais en finale de la Coupe de France à Paris. »

À l’aube de sa douzième saison dans l’élite, le club est devenu un membre régulier du Top 6. Les bases sont saines avec 1 300 abonnés et plus de 460 partenaires. Henri Bedat, conseiller départemental délégué au sport, le souligne : « Basket-landes est bien plus qu’un club, c’est une institution porteuse de valeurs fortes » De fait, Basket Landes véhicule l’image saine d’’un club qui épouse les vertus de son terroir : travail et humilité.

Au premier plan, de gauche à droite, trois des quatre recrues : Ana Suarez, Katherine Plouffe et Marie-Ève Paget © S. Zambon | Dpt 40

Un recrutement quatre étoiles

De quoi s’autoriser un recrutement alléchant : Katherine Plouffe, Aby Gaye, Ana Suarez et Marie-Ève Paget ont toutes quatre déjà atteint ce fameux dernier carré du championnat. L’Espagnole Ana Suarez ne cache pas sa joie de rejoindre les Landes : «  Quand je suis arrivée en France, mon objectif était jouer pour un club de haut niveau et Basket Landes entre dans cette catégorie. »

Barennes à la barre

Après deux ans passés aux côtés de Cathy Melain, Julie Barennes devient entraîneur principal. Elle sera assistée de Shona Thornburn qui apportera son immense expérience de la LFB. La Lot-et-Garonnaise est convaincue que la sauce prendra, tôt ou tard : «  Quatre nouvelles filles, c’est le ratio qu’on a habituellement. Il n’y a pas de nécessité à aller vite, ça prendra le temps que ça prendra. Il faut surtout s’attacher à faire les choses bien. »

Julie Barennes © S. Zambon | Dpt 40

Barennes peut compter sur l’inusable Céline Dumerc pour faire passer ses messages. À 37 ans, la Tarbaise semble rajeunir à l’air du Sud-Ouest. Elle s’est surtout complètement identifiée à un club qui lui ressemble : « Avec les années que j’ai passées sur le terrain et les jeunes joueuses qui arrivent, je veux véhiculer les valeurs de ce club qui sont celles qui m’ont animée depuis le début de ma carrière. »

Céline Dumerc © S. Zambon | Dpt 40

Je reste informé

Inscription à notre newsletter

Pour rester informé sur l'actualité et les événements dans le département...

Inscription à la newsletter

Inscription aux alertes SMS

Pour rester informé sur l'actualité et les événements dans le département.

Inscription aux alertes sms

Restez connecté sur nos réseaux sociaux

Les sites du département

  • Site du département
  • Budget Participatif Citoyen
  • Village Landais Alzheimer
  • Maison Landaise des Personnes Handicapées
  • Médialandes
  • Domaine d'Ognoas
  • Festival International Arte Flamenco
  • Archives départementales
  • Abbaye d'Arthous
  • Musée de Samadet
  • Atlantisud
  • Empreintes landaises