• Imprimer
  • Ajouter à mes favoris

    Attention !

    Cette fonctionnalité n'est disponible qu'aux utilisateurs disposant d'un compte personnel.

    Veuillez vous connecter ou créer un nouveau compte

  • Proposer une actualité
  • Mes thématiques

Questions à… Hervé Bouyrie

22/03/2020

909 vues

Catégorie(s) de la page :

  • #Société
  • #Solidarités
  • #Santé
  • #Epidémie
© S. Zambon | Dpt 40

Le président de l’association des maires des Landes entame son cinquième mandat comme premier magistrat de Messanges. Il évoque le rôle des élus communaux dans la crise sanitaire actuelle.

Quel est le quotidien d’un maire pendant le confinement ?

Notre obligation prioritaire est de garantir la sécurité des habitants de notre commune. Notre action s’oriente en premier lieu vers les personnes âgées et les gens qui gardent des enfants. Nous organisons les moyens nécessaires pour leur venir en aide s’ils rencontrent des difficultés. Nous avons eu peu d’appels en réalité car nous avons pris les devants. Nous sommes allés à la rencontre des gens avant qu’ils nous sollicitent. 

Je me réjouis d’ailleurs de constater que la solidarité de voisinage s’exerce de manière très efficace. La famille, les voisins aident spontanément les personnes seules. 

Tous les maires des Landes sont mobilisés pour assurer le bon fonctionnement des services dans le périmètre communal. Ensuite, bien sûr, il y a une inquiétude par rapport à l’évolution de la crise. Nous relayons au plus vite les informations transmises par la préfecture. Pendant quelques jours, elle ne répondait pas à nos appels, pour des raisons plus techniques qu’humaines. Maintenant, tout est rentré dans l’ordre.
 

Que pensez-vous de l’interdiction d’accès aux plages ?

À titre personnel, j’estime que la fermeture de nos plages est un peu exagérée. Je comprends tout à fait cette mesure dans le cas des stations balnéaires fréquentées. Mais notre espace littoral est tellement vaste, plus de 100 kilomètres, qu’il me semble que les gens pourraient aller sur la plage sans déranger ou mettre en danger autrui. Et c’est pareil pour la forêt. 

Cela dit, la solidarité avec les personnes confinées dans des espaces réduits nous impose de respecter cette non-liberté de circulation dans nos espaces naturels. Une règle a été édictée et on se doit de la suivre.
 

Quelles sont les conséquences de la non-convocation des conseils municipaux ?

Cela pose problème. Le report de l’installation des nouveaux conseils est un épiphénomène. Le vrai souci est que le vote des budgets est repoussé aux calendes grecques. Cela peut poser des problèmes de gestion. Légalement, on a le droit d’engager 30 % des sommes de l’année précédente, pour chaque poste de dépense. Mais cela peut s’avérer vite limité. On espère qu’il y aura des assouplissements ultérieurs. 
 

Je reste informé

Inscription à notre newsletter

Pour rester informé sur l'actualité et les événements dans le département...

Inscription à la newsletter

Inscription aux alertes SMS

Pour rester informé sur l'actualité et les événements dans le département.

Inscription aux alertes sms

Restez connecté sur nos réseaux sociaux

Les sites du département

  • Site du département
  • Budget Participatif Citoyen
  • Village Landais Alzheimer
  • Maison Landaise des Personnes Handicapées
  • Médialandes
  • Domaine d'Ognoas
  • Festival International Arte Flamenco
  • Archives départementales
  • Abbaye d'Arthous
  • Musée de Samadet
  • Atlantisud
  • Empreintes landaises