• Imprimer
  • Ajouter à mes favoris

    Attention !

    Cette fonctionnalité n'est disponible qu'aux utilisateurs disposant d'un compte personnel.

    Veuillez vous connecter ou créer un nouveau compte

  • Proposer une actualité
  • Mes thématiques

Une convention pour des collèges plus connectés

22/11/2023

384 vues

© S.Zambon|Dpt40

Le Département des Landes et le rectorat de Bordeaux s’engagent pour accélérer le déploiement du numérique éducatif dans les collèges publics landais.

C’est au collège Pierre-Blanquie à Villeneuve-de-Marsan, que le président du Département Xavier Fortinon et la rectrice de la région académique Nouvelle-Aquitaine et de l’académie de Bordeaux Anne Bisagni-Faure ont signé la convention de partenariat visant à favoriser le développement du numérique éducatif au sein des collèges publics landais. Près de 17 600 élèves dans les 39 établissements du territoire sont concernés par cette initiative qui marque une nouvelle avancée dans l’évolution de l’apprentissage alors que le numérique prend une place de plus en plus importante dans la vie de chacun.

La plupart des élèves exerceront un métier transformé par le digital. L’enjeu consiste donc à leur apporter de nouvelles compétences et à former leurs professeurs. « Cela fait 23 ans que nous sommes engagés dans ce domaine. Henri Emmanuelli avait fait le choix de doter les collégiens d’ordinateur portable car il ne voulait pas de rupture d’égalité voyant que l’investissement était lourd pour les familles », a rappelé Xavier Fortinon. Aujourd’hui le Département investit 3,5 millions d’euros par an dans l’informatique pour les 4e, les 3e et leurs professeurs : « depuis 2001, 100 millions d’euros ont été octroyés pour l’équipement des élèves ». À cela s’ajoutent 40 agents missionnés pour accompagner les établissements. Un engagement fort qui positionne les Landes en tête des départements.

La rectrice s’est dit « extrêmement heureuse d’être à Villeneuve-de-Marsan » et s’adressant à Xavier Fortinon a ajouté : « c’est avec vous en premier que je signe cette convention de partenariat ».

Le Département des Landes est le pionnier dans la vision stratégique du numérique à l’école et cette convention, la confirmation de notre partenariat fructueux

Citation de Anne Bisagni-Faure, rectrice de l'académie de Bordeaux

Du matériel et des formations

Le projet va se concrétiser par un soutien financier pour l’acquisition de matériel suivant les actions mises en place comme le collège Pierre-Blanquie en avait fait la demande pour sa webradio. En parallèle, les enseignants bénéficieront d’un accompagnement. « Nous serons au rendez-vous sur la formation, c’est fondamental », a promis la rectrice avant de saluer l’habitude de travail entre l’académie et le Département : « nous partageons une lecture commune, la même ambition d’élever, d’émanciper et de protéger nos élèves et aussi d’encourager le développement professionnel des personnels ». Anne Bisagni-Faure a aussi évoqué la mise en place du « compte ressources » par l’Éducation nationale. L’outil digital permettra aux professeurs de « partager leurs ressources pédagogiques dans le cadre notamment des remplacements. S’ils peuvent être remplacés, ils pourront faire plus de formations ».

Le président et la rectrice s’avouent enfin préoccupés par le cyberharcèlement et la propagation des fake news auxquels sont exposés les collégiens. « On a besoin d’accompagner les élèves pour qu’ils puissent démystifier ces outils et faire la part du vrai et du faux », a insisté le président. « C’est une priorité qui se traduit par l’extension de notre programme pHARe. Quasiment 100 % des écoles et des collèges se sont engagés dans ce programme pour constituer une communauté protectrice », a développé la rectrice.

 

Nicolas Pomares et ses élèves de la classe média © S.Zambon|Dpt40

Classe média et webradio

Pour illustrer l’impact positif du numérique dans l’éducation aux médias et sur les apprentissages, les collégiens ont montré l’étendue du chemin parcouru grâce à leur classe média et leur webradio portées par leur professeur de lettres Nicolas Pomares. « Ces dispositifs ont été financés majoritairement par les subventions de Notre école, faisons-la ensemble, le Département et la Fondation de France », a souligné la principale du collège, Isabelle Caillaud. Dotée de dictaphones, micros, casques, caméra, table de mixage et tablettes, la webradio s’appuie aussi sur l’aide d’animateurs des Francas des Landes et de l’espace jeunes, et d’un journaliste de France Bleu Gascogne. « Cela m’apporte beaucoup d’expériences dans tout ce qui est technique, parler en public… j’ai adoré ça ! », a témoigné le jeune Nathan.

Les élèves sont revenus sur le fonctionnement de leur média, ouvert à tous sur volontariat, et ont présenté le travail réalisé en classe média. « Comme je suis fan de sport, nos rencontres avec l’équipe Basket Landes m’ont beaucoup marquée, et aussi notre accréditation sur le Tour de France. On a pu interviewer les coureurs, Christian Prudhomme… », a confié Léa qui aimerait devenir journaliste sportive. Nicolas Pomares a annoncé la signature prochaine d’une convention officielle avec Basket Landes, convaincu que « ce projet favorise l’autonomie des élèves, développe leur maîtrise de la langue française à l’oral et à l’écrit et leurs compétences numériques. » Et pour preuve, l’enregistrement en direct d’une émission de la Web Blanquie avec l’interview de Xavier Fortinon et d'Anne Bisagni-Faure par les journalistes en herbe. « Une expérience remarquable. On voit que les élèves se sont bien approprié les outils », a déclaré Xavier Fortinon.

 

Tous les accompagnements dont les élèves ont pu bénéficier leur ont profité rapidement. Ce sont des initiatives intéressantes qui viennent tout à fait illustrer notre partenariat dans le numérique éducatif

Citation de Xavier Fortinon, président du Département

« Vous avez eu à cœur de nous démontrer que le numérique c’était du plaisir, du développement de compétences sociales et avant tout le développement de savoirs fondamentaux dans un souci d’égalité des chances », concluait Anne Bisagni-Faure.

Le prochain grand défi à relever devrait être celui de l’Intelligence Artificielle, qui à condition d’en éviter les écueils, pourrait faire éclore de nouveaux projets d’apprentissage.

 

Le saviez-vous ?

Guide académique « Cyberviolences et réseaux sociaux ; gestion de crise et prévention »
3018, numéro anonyme pour les jeunes victimes de harcèlement et de violences numériques

 

Pour aller plus loin

Je reste informé

Inscription à notre newsletter

Pour rester informé sur l'actualité et les événements dans le département...

Inscription à la newsletter

Inscription aux alertes SMS

Pour rester informé sur l'actualité et les événements dans le département.

Inscription aux alertes sms

Restez connecté sur nos réseaux sociaux

Les sites du département