• Imprimer
  • Ajouter à mes favoris

    Attention !

    Cette fonctionnalité n'est disponible qu'aux utilisateurs disposant d'un compte personnel.

    Veuillez vous connecter ou créer un nouveau compte

  • Proposer une actualité
  • Mes thématiques

Mois des familles : une offre variée pour resserrer les liens

15/09/2022

334 vues

© S. Zambon | Dpt 40

Du 15 septembre au 30 novembre, le « Mois des familles landaises », ce sont plus de 300 rendez-vous proposés aux familles par une centaine de collectivités locales et d’associations.

Dès son lancement en 2019, le « Mois des familles landaises » a eu un impact tangible pour faire connaître aux parents l’offre de services à leur disposition sur le parfois tortueux chemin de l’éducation. Le nombre de foyers landais touchés par les actions liées à la parentalité était passé de 7 000 à 23 000. La crise Covid, forçant à l’annulation de la manifestation en 2020, a marqué un coup d’arrêt. « On est en train de récupérer les familles qui s’étaient éloignées. Et on compte sur cette nouvelle édition pour accélérer ce processus », positive Jean-François Fillon-Camgrand, responsable du Pôle de développement territorial et d’ingénierie sociale à la Caisse d’allocations familiales des Landes (CAF 40). Le timing de l’événement n’a pas été choisi au hasard : « il faut que la dynamique se lance en septembre, au début de l’année scolaire. C’est aussi la première rentrée sans masque, les choses vont pouvoir se lier différemment », juge Agathe Bourretère, conseillère départementale déléguée à l’enfance. 

Un réseau qui s’étoffe et se diversifie

Dans le cadre du Schéma départemental de services aux familles (SDSF) 2019-2024, le Département et la CAF 40 co-pilotent le Réseau d’écoute, d’appui et d’accompagnement des parents (REAAP). Celui-ci mobilise, partout dans les Landes, plus d’une centaine de collectivités locales et d’associations œuvrant dans le domaine de la parentalité. D’où une offre de services qui ne cesse de gagner en variété : café-parents, ateliers parents-enfants, conférences-débats, animations culturelles, sportives et ludiques… 

© S. Zambon | Dpt 40

Il y en a pour tous les goûts et, surtout, pour tous les budgets, puisque la plupart des propositions sont gratuites ou à un prix symbolique. « Cette édition prend de l’ampleur. Elle maille le département au plus près, avec des thématiques qui ouvrent de nouveaux champs », souligne Agathe Bourretère, pour qui « l’objectif reste le même : resserrer le lien entre les acteurs des territoires et les familles, à qui l’on veut faire découvrir les services et les lieux d’accueil près de chez eux ».

Le « Mois des familles landaises » en chiffres

114 acteurs participants

328 actions proposées

Un soutien financier de 470 000 € aux opérateurs

« Pour, avec et par les parents »

Par la voix de Bruno Brevet,  le directeur académique des services de l’Éducation nationale dans les Landes, l’institution scolaire apporte son plein soutien : « l’éducation, ce n’est pas que l’enseignement, c’est aussi travailler avec les familles dans une logique de co-éducation ». C’est précisément dans cette perspective que le REAAP se structure. « La CAF a financé un poste d’animatrice départementale du Réseau », révèle sa présidente, Brigitte Dussarrat. Nancy Dupouy, par ailleurs salariée du CDAFAL (Conseil départemental des associations familiales laïques) des Landes, s’est emparée de la mission dans cet esprit de co-construction : « on voudrait tendre vers le pour, avec et par les parents. Le but ultime est une véritable autonomie de ceux-ci dans l’élaboration du projet ».

De fait, des Comités Territoriaux Parentalité (CTP), associant les familles, fleurissent dans les Landes. Le CTP d’Aire-sur-l’Adour a ainsi imaginé la journée du 28 octobre consacrée à la prévention des risques quotidiens avec, notamment, la visite d’une Maison géante sensibilisant sur les potentiels dangers d’accidents domestiques.

Nancy Dupouy, animatrice départementale du REAAP, avec à sa gauche Jean-François Fillon-Camgrand, directeur du Développement territorial à la CAF des Landes © C. Chambres | Dpt 40

Focus sur le répit parental

Les thématiques abordées reflètent les enjeux sociétaux : isolement des familles monoparentales, prévention contre les violences intrafamiliales, harcèlement, numérique et réseaux sociaux, etc. Les partenaires du REAAP ont cependant voulu mettre l’accent sur le répit parental. « Être parent nécessite une grande énergie », explique Jean-François Fillon-Camgrand, « il y a nécessité de moments pour respirer et jouer ensemble. Dans le cadre du SDSF, il est prévu de signer une convention départementale sur le répit parental ». 

Parmi la soixantaine d’initiatives sur cette question, on peut citer la balade sensorielle dans le bois de Fontaine à Saint-Vincent-de-Tyrosse avec l’association Terres océanes, cultures d’humanité ou encore les ateliers bien-être de Bisc’Atypique à Biscarrosse. À Aire-sur-l’Adour, le 24 septembre, l’Association française de cirque adapté (AFCA) a imaginé une « Bulle de répit parental » avec des ateliers cirque, créativité et sophrologie. « On espère des échanges entre les parents, afin de lutter contre leur isolement », confie Mathilde Brénot, co-directrice de l’AFCA. Un exemple qui permet à Agathe Bourretère de se réjouir « du développement des projets culturels, une dimension qui passait en dernier jusqu’à maintenant ». 

De nombreux ateliers bien-être sont proposés pour favoriser le répit parental © S. Zambon | Dpt 40

L'importance des 1 000 premiers jours

Le « Mois des familles landaises 2022 » a souhaité également insister sur la problématique des 1 000 premiers jours, qui a fait l’objet de travaux d’une Commission d’experts présidée par le neuropsychiatre Boris Cyrulnik. Dans un rapport remis au Président la République en 2020, il est démontré l’impact primordial de cette période sur le développement du corps et du cerveau de l’enfant. « Si on agit sur du préventif, en permettant aux parents de ne pas trop stresser et de ne pas être isolés, cela a un effet positif sur l’enfant et donc sur l’éducation », assure Jean-François Fillon-Camgrand. 

À Sarbazan, la Communauté de communes des Landes d’Armagnac organise une « Matinée rencontre » durant laquelle des professionnels répondront aux questions des familles, sur l’hygiène, l’alimentation ou le sommeil des enfants. De son côté, le réseau des ludo-médiathèques Terres de Chalosse a mis sur pied une série de temps de lectures adaptées aux plus petits à Cassen, Laurède, Doazit et Saint-Aubin. Parmi la quarantaine de manifestations liées à cette thématique des 1 000 premiers jours, ces deux exemples issus de communes rurales prouvent que le REAAP a su tisser sa toile aux quatre coins des Landes.
 

 

Le « Mois des familles landaises » près de chez vous : consultez la cartographie des manifestations.

 

Pour aller plus loin

Je reste informé

Inscription à notre newsletter

Pour rester informé sur l'actualité et les événements dans le département...

Inscription à la newsletter

Inscription aux alertes SMS

Pour rester informé sur l'actualité et les événements dans le département.

Inscription aux alertes sms

Restez connecté sur nos réseaux sociaux

Les sites du département

  • Site du département
  • Nouvelles solidarités dans les Landes
  • Marque Landes, Terre des possibles
  • Budget Participatif Citoyen
  • Les Landes au menu
  • Village Landais Alzheimer
  • Maison Landaise des Personnes Handicapées
  • Médialandes
  • Domaine d'Ognoas
  • Festival International Arte Flamenco
  • Archives départementales
  • Abbaye d'Arthous
  • Musée de Samadet
  • Atlantisud
  • Empreintes landaises