• Imprimer
  • Ajouter à mes favoris

    Attention !

    Cette fonctionnalité n'est disponible qu'aux utilisateurs disposant d'un compte personnel.

    Veuillez vous connecter ou créer un nouveau compte

  • Proposer une actualité
  • Mes thématiques

XL Tour, une chance à saisir

13/01/2022

233 vues

© Elyse Hourrègue

Ce dispositif d’accompagnement sur 2 ans permet aux artistes et groupes landais de musiques actuelles de donner un coup d’accélérateur à leur carrière.

Créé en 2011 à l’initiative du Conseil départemental des Landes, le XL Tour entame le 13 janvier sa 6e édition. À destination des artistes landais ou des groupes dont au moins 50 % des membres sont domiciliés dans le département, le concours draine entre 30 et 40 candidatures à chaque édition. Un engouement évocateur de l’attachement des habitants de notre territoire à la musique, sous toutes ses formes. « Le Conservatoire des Landes a été l’un des premiers de France à ouvrir une section musiques actuelles », rappelle sa présidente, Rachel Durquéty, par ailleurs vice-présidente du Conseil départemental déléguée à la Culture.

 

Rap, hardcore, chanson, électro, blues, reggae : toutes les esthétiques ont leur chance, si l’on en juge par la liste des lauréats (une grosse vingtaine d’artistes accompagnés en 10 ans).  Didier Valdès, directeur du caféMusic’ de Mont-de-Marsan, qui coordonne le dispositif, y voit le reflet d’une diversité musicale enrichissante « il n’y a pas forcément un style qui se détache. La prédominance du rock n’est plus ce qu’elle était il y a 20 ans ».

Les vertus du collectif

Le XL Tour s’appuie sur un réseau d’associations (voir encadré), ce dont se réjouit Rachel Durquéty : « c’est clairement un enjeu pour le Département d’être sur une action partenariale. Les différents opérateurs travaillent ensemble et couvrent ainsi l’ensemble des Landes ». L’accompagnement des lauréats s’en trouve renforcé, estime Didier Valdès : « cela permet une réelle mutualisation des moyens et des compétences, de Tarnos avec La Locomotive à Luxey avec Musicalarue. Grâce au réseau, on peut mettre tout un tas d’outils à disposition des groupes, on peut faire venir un producteur, un technicien ou un artiste qui les accompagnera ponctuellement ». Cerise sur le gâteau : depuis la précédente édition, le Réseau des indépendants de la musique en Nouvelle-Aquitaine (RIM) a intégré la démarche, ce qui offre aux musiciens suivis une fenêtre régionale.

Le groupe Yarotz, accompagné par le XL Tour lors de la précédente promotion, sera à l'affiche du Hellfest en juin prochain © Simon Grumal

Accompagnement à la carte

Le collectif d’opérateurs propose, durant 2 ans, un accompagnement administratif, technique et artistique aux 4 projets sélectionnés : développement des outils de communication, identité visuelle, intégration dans les réseaux professionnels, coup de pouce pour des enregistrements ou des clips, résidence de création, formation supplémentaire sur des thématiques précises, aide à la tournée… Didier Valdès insiste sur la notion de soutien « à la carte » : « il varie en fonction de la situation des artistes à l’instant T de leur prise en charge. On n’intervient pas de la même manière avec un jeune groupe tout juste formé qu’avec une formation plus mature. On souhaite être un accélérateur de leur parcours et favoriser un bond en avant  ».

Sélénite faisait partie de la dernière promotion d’XL Tour. Il a goûté l’état d’esprit ouvert et bienveillant de ses interlocuteurs : « j'ai été mis en relation avec des professionnels (musiciens, régisseurs, ingénieurs du son, etc.) qui m'ont beaucoup apporté, et ce avec un profond respect. Au lieu de vouloir te mettre dans un moule, au XL Tour on respecte ce que tu proposes et on essaie juste de te faire avancer dans le bon sens en fonction de qui tu es ». L’artiste a ainsi pu continuer à creuser son sillon, nourri de compositions minimalistes, aux accents folk, rock et blues. En juillet 2021, il s’est produit en première partie de Feu! Chatterton aux arènes de Vieux-Boucau. Il a également enregistré son prochain album, à paraître à l’automne 2022.
 

Bénéficier de ces expériences est vital pour éviter de dépenser toute son énergie dans le vent. Tu te remets en question, tu apprends et tu progresses dans la musique que tu fais. Tu finis par assumer ta musique comme étant ta passion ET ton métier.

Citation de Sélénite

De prestigieux parrains

Pour être retenus dans l’aventure XL Tour, les candidats doivent présenter des créations originales, et non des reprises. « On recherche un univers artistique, une envie, une conviction. Et cela se décèle quels que soit l’âge du groupe ou son expérience technique », explique Didier Valdès. Le directeur du caféMusic’ avance un autre critère de sélection : « on teste leur motivation et leur projection sur les 2 ou 3 années à venir, car il faut qu’on ait envie de faire un bout de chemin avec eux ».

Pour ce 6e opus, les heureux élus auront droit à des parrains de choix. Après le batteur Denis Barthes (The Hyènes, ex-Noir Désir), le chanteur Laurent Bousquet dit « Kebous » (Les Hurlements d’Léo) puis le guitariste Christian Andreu (Gojira), c’est le duo des Inspector Cluzo qui partagera son expérience protéiforme. Tour à tour (ou en même temps) musiciens, directeurs de label ou producteurs, les rockeurs-éleveurs de la ferme « Lou casse » revendiquent farouchement leur modèle d’auto-financement, à l’écart des diktats des Majors.
 

The Inspector Cluzo a enregistré son prochain album en novembre à Nashville, avec leur ami et mentor américain, Vance Powell © Mathieu Golinveaux

 

À l’image de leur devise « agir local pour penser global », ils n’ont eu de cesse de multiplier les rencontres, au gré d’interminables tournées, dans plus de 65 pays en Europe, aux États-Unis, en Asie, en Amérique Latine… Ils ont ainsi pu comparer les méthodes de suivi des jeunes artistes : « On a connu, au début de notre carrière, l'accompagnement en France, basé sur la pédagogie, les aides et le partage de compétences. La méthode américaine est plus à la dure, façon Rocky Balboa... Les artistes ne sont pas aidés financièrement, il n'y a pas d'institution pour cela là-bas. Ils se développent par des tournées infinies avec des producteurs extrêmement exigeants, qui ne leur font aucun cadeau. Nous pensons que les deux visions sont complémentaires et on essaiera de trouver un juste milieu dans nos interventions durant ce XL Tour ». 

 

Pour revivre la soirée de lancement : https://www.facebook.com/Departement.Landes/posts/7597232150294213

Infos et inscriptions pour le 6e XL Tour (du 13 janvier au 3 février) : https://www.landes.fr/xl-tour

 

Un accompagnement partenarial

Le XL Tour est piloté par un collectif d’opérateurs professionnels, reconnus pour leur expérience et leurs compétences en ce domaine : 

- AMAC/CaféMusic’ de Mont-de-Marsan 
- Landes Musiques Amplifiées de Saint-Vincent de Tyrosse 
- La Locomotive de Tarnos 
- Musicalarue de Luxey 
- Latitude Productions de Gamarde-les-Bains
- Conservatoire départemental de musique et de danse des Landes 
- Ville de Dax 

Il reçoit également le soutien du Réseau des indépendants de la musique en Nouvelle-Aquitaine (RIM).

Pour aller plus loin

Je reste informé

Inscription à notre newsletter

Pour rester informé sur l'actualité et les événements dans le département...

Inscription à la newsletter

Inscription aux alertes SMS

Pour rester informé sur l'actualité et les événements dans le département.

Inscription aux alertes sms

Restez connecté sur nos réseaux sociaux

Les sites du département

  • Site du département
  • Nouvelles solidarités dans les Landes
  • Marque Landes, Terre des possibles
  • Budget Participatif Citoyen
  • Les Landes au menu
  • Village Landais Alzheimer
  • Maison Landaise des Personnes Handicapées
  • Médialandes
  • Domaine d'Ognoas
  • Festival International Arte Flamenco
  • Archives départementales
  • Abbaye d'Arthous
  • Musée de Samadet
  • Atlantisud
  • Empreintes landaises