• Imprimer
  • Ajouter à mes favoris

    Attention !

    Cette fonctionnalité n'est disponible qu'aux utilisateurs disposant d'un compte personnel.

    Veuillez vous connecter ou créer un nouveau compte

  • Proposer une actualité
  • Mes thématiques

La maison de leurs rêves

07/04/2021

© S. Zambon | Dpt 40

Grâce au Budget Participatif Citoyen, l’association La Grange, à Larrivière-Saint-Savin, a pu acquérir une maison au bord de l’Adour, afin d’y installer ses activités nautiques… entre autres.

Si près, si loin… Cette grande bâtisse, abandonnée depuis 8 ans et idéalement nichée au bord de l’Adour, faisait rêver les bénévoles de La Grange. Ils y voyaient sans peine l’écrin idéal pour leur base nautique (canoé, kayak, paddle), une des multiples animations culturelles et sportives proposées par cette association agréée Éducation Populaire, très implantée dans le Pays grenadois.  Hélas, le prix de vente (70 000 €) paraissait rédhibitoire. « On envisageait d’arrêter l’activité nautique, il fallait tracter les canoés de notre local jusqu’à l’Adour, les gilets étaient à un autre endroit, c’était devenu trop compliqué », se remémore Nicole Manciet, la co-présidente.

Et puis surgit en 2019 « une opportunité extraordinaire ». Lors d’une assemblée de l’association, Marie-France Gauthier, conseillère départementale du canton Adour Armagnac, évoque le premier Budget Participatif Citoyen des Landes (BPC40). Les 300 adhérents de La Grange se jettent à corps perdu dans la bataille. Jusqu’à la victoire finale, avec 1 897 voix obtenues, soit le quatrième meilleur total des 367 projets soumis au vote. « Si  j’ai un conseil à donner aux candidats du prochain BPC, c’est de ne pas négliger les votes papier », suggère Eric Collado, l’autre co-président. Sylvie Bergeroo, conseillère départementale déléguée au Budget Participatif Citoyen, voit dans cette réussite « la démonstration que lorsqu’on laisse les citoyens libres de déployer des initiatives, ils font preuve de créativité et d’ingéniosité ».

Un emplacement idéal au bord de l'Adour © S. Zambon | Dpt 40

Aves les 100 000 € de subventions, de nouvelles possibilités s’ouvrent à l’association. Dès l’été 2020, le bâtiment, promptement rebaptisé « Maison de l’Adour », fait office de nouvelle base d’embarquement. Avec un succès immédiat : plus de 700 personnes s’initient aux sports nautiques, contre environ 300 les années précédentes.

Officiellement propriétaires des lieux depuis février, les bénévoles nettoient la bâtisse de 300 m2, repeignent quelques pièces et débroussaillent les alentours. Avant la saison estivale, les premiers travaux, réalisés grâce au reste de la manne du BPC40, porteront sur la remise aux normes du réseau électrique, l’installation d’un WC handicapé et l’accessibilité, avec la pose d’une dalle de béton. De quoi permettre l’été prochain, de louer des bicyclettes et d’ouvrir un café associatif, avec guinguette les vendredis soirs.

Une mutation progressive

Ensuite, au fur et à mesure des aménagements ultérieurs, la Maison de l’Adour accueillera progressivement les nombreuses activités de La Grange, dès que les conditions sanitaires le permettront : cercle de lecture, clubs de photo ou d’œnologie, atelier poterie, gym douce, jardin pédagogique, cours d’anglais ou de gascon… Sans compter les animations à destination des jeunes du canton, lors des vacances scolaires. S’adressant aux bénévoles lors de sa visite des installations le 2 avril, Xavier Fortinon a tenu à saluer « l’esprit de solidarité qui vous habite tous pour mettre en œuvre un lien social qui favorise le vivre ensemble ». 

À terme, l'association pourra transférer la plupart de ses activités dans sa « Maison de l'Adour » © S. Zambon | Dpt 40

 

« On fourmille tout le temps de projets pour faire avancer l’association », confirme en souriant Eric Collado. L’acquisition de l’imposant bâtiment permettra de concrétiser une restructuration mûrement réfléchie, faisant passer La Grange du statut d’Espace de vie sociale à celui de Centre social. Cette évolution se fera par étapes, la première étant la récente candidature à l’appel à projets TiersLieuXL du Conseil départemental. Ce label permettrait, selon Nicole Manciet, de « poursuivre, avec le soutien financier de la collectivité, les travaux nécessaires pour l’accueil du public et d’embaucher un animateur coordinateur devenu indispensable ».

 

En savoir plus :

La 2e édition du Budget Participatif Citoyen des Landes est lancée. Vous pouvez déposer vos idées jusqu’au 6 juin.

Infos, règlement et rendez-vous sur budgetparticipatif.landes.fr

 

 

 

Pour aller plus loin

Je reste informé

Inscription à notre newsletter

Pour rester informé sur l'actualité et les événements dans le département...

Inscription à la newsletter

Inscription aux alertes SMS

Pour rester informé sur l'actualité et les événements dans le département.

Inscription aux alertes sms

Restez connecté sur nos réseaux sociaux

Les sites du département

  • Site du département
  • Nouvelles solidarités dans les Landes
  • Marque Landes, Terre des possibles
  • Budget Participatif Citoyen
  • Village Landais Alzheimer
  • Maison Landaise des Personnes Handicapées
  • Médialandes
  • Domaine d'Ognoas
  • Festival International Arte Flamenco
  • Archives départementales
  • Abbaye d'Arthous
  • Musée de Samadet
  • Atlantisud
  • Empreintes landaises