• Imprimer
  • Ajouter à mes favoris

    Attention !

    Cette fonctionnalité n'est disponible qu'aux utilisateurs disposant d'un compte personnel.

    Veuillez vous connecter ou créer un nouveau compte

  • Proposer une actualité
  • Mes thématiques

BPC40 : à l’EHPAD de Tartas, la musique embellit le quotidien

31/10/2022

470 vues

© Vincent Meyranx

Les résidents de l’EHPAD Gérard Minvielle ont rapidement adopté leur nouvelle borne musicale, obtenue grâce à leur victoire au Budget participatif citoyen des Landes.

À 94 ans, Jeannine se serait-elle découvert des talents de comédienne ? Si la présidente d’Amitiés et Loisirs, l’association des résidents de l’EHPAD Gérard Minvielle de Tartas, balaie en riant toute vocation tardive à « faire l’actrice », elle s’est en tout cas « beaucoup amusée » à participer aux vidéos de promotion de la candidature de l’établissement à la deuxième édition du Budget Participatif Citoyen des Landes (BPC40). La nonagénaire a même donné son avis pour le montage des clips diffusés sur le compte Facebook de l’EHPAD durant la campagne de votes, à l’automne 2021. Une dynamique s’est créée dans la petite communauté d’une centaine de personnes et c’est là sans doute l’une des principales vertus du BPC40, selon Jean-François Broquères, président du conseil d’administration et maire de Tartas : « mobiliser des ressources et de l’énergie afin de faire naître des projets auxquels on n’aurait pas forcément pensé en tant qu’élu ».

© Vincent Meyranx

De la musique et des jeux

L’idée des séniors tarusates est partie du constat simple que la musique réveille des souvenirs heureux et dispense de la joie. Or, la discothèque de l’EHPAD de Tartas était assez limitée et la manipulation des lecteurs CD s’avérait souvent compliquée pour les ainés. Comme le résume Marie, l’une des 3 animatrices de l’établissement, qui a porté le projet avec ses collègues Sylvie et Cathy, « c’était un joli bazar entre les boites vides et les CD orphelins ». 

Avec son gros cadran évoquant les téléphones anciens, la Borne Mélo propose un répertoire d’environ 5 000 titres permettant aux anciens de retrouver les airs et les artistes d’antan. Cette version moderne du juke-box est également une source inépuisable de jeux pour animer les après-midis : karaokés, lotos, blind tests, banque de sons de la vie quotidienne… Un outil ad hoc pour faire travailler, de manière ludique, la mémoire et les capacités cognitives des personnes âgées. 

Un investissement presque entièrement pris en charge

Après un échec lors du premier BPC en 2019, les animatrices et les résidents ont retenté leur chance en 2021, raflant cette fois la mise avec 1 090 voix recueillies. « Vous avez eu la persévérance de reconduire votre projet », salue Dominique Degos, vice-présidente du Département et élue du Pays morcenais tarusate. Un canton qui s’est particulièrement distingué lors de ce deuxième Budget participatif, avec 5 projets lauréats.

Dominique Degos découpe le ruban lors de l'inauguration du 27 octobre, devant Marie-Ange Bouigue et Jean-François Broquères © Vincent Meyranx

 

Le champagne a coulé dans l’EHPAD lors de la soirée des résultats du 15 décembre dernier. La dynamique positive ne s’est pas essoufflée depuis, puisque la convention entre le Département des Landes et l’Association Amitiés et Loisirs a été signée le 17 mai 2022. Sur un devis de 6 200 €, la subvention départementale couvre 6 150 €. « Une prise en charge pratiquement totale », se réjouit Marie-Ange Bouigue, la directrice de l’établissement.

Un outil apprécié de tous

La Borne Mélo est arrivée en juin, changeant du jour au lendemain l’ambiance et les habitudes à Gérard Minvielle. « Il n’y a pas une journée où on ne l’utilise pas », souligne Marie, l’animatrice. Grâce à une ergonomie adaptée, « la plupart des résidents s’en servent de manière spontanée et autonome », remarque Mme Bouigue. L’éclectisme de la playlist, de Bourvil à Bruel, du rock au tango, favorise les échanges. Les familles et le personnel se sont également emparés de l’outil, ce qui fait que la musique ne cesse de diffuser ses bonnes ondes dans les couloirs, le juke-box étant mobile. « Cela égaie la tombée de la nuit », confie Jeanne, qui avoue fredonner du Tino Rossi ou du Michel Sardou, « à condition qu’il n’y ait personne pour m’écouter, parce que je chante comme une casserole ! »

« Petit papa Noël » en mode karaoké, lors de l'inauguration du 27 octobre © Vincent Meyranx

 


Jeannine, elle, préfère les valses et les opérettes, exhumant les figures quelque peu oubliées de Marcel Merkès et Paulette Merval, un duo bordelais, très populaire des années 1950 à 1980, qui ne figure pas au répertoire intergénérationnel de la Borne Mélo. Pour l’instant du moins, car l’application étoffe son catalogue à la demande de ses utilisateurs. Elle organise également des compétitions inter-établissements, comme ce concours de chants de Noël, auquel vont participer les pensionnaires de l’EHPAD de Tartas, sous l’énergique houlette de leurs animatrices.

« Beaucoup de bonheur au quotidien », apprécie Dominique Degos, lors de l’inauguration officielle le 27 octobre : « le BPC40 apporte de la joie, en permettant de réaliser des projets ». Faisant référence au Plan Bien Vieillir, mené par le Département des Landes, « qui nous permis de créer deux postes d’aides-soignantes », Marie-Ange Bouigue conclut : « la Borne Mélo est un moyen supplémentaire du bien vieillir dans notre EHPAD ». 

 


Plus d’infos sur les 54 projets de la deuxième édition du Budget participatif citoyen des Landes.

 

Pour aller plus loin

Je reste informé

Inscription à notre newsletter

Pour rester informé sur l'actualité et les événements dans le département...

Inscription à la newsletter

Inscription aux alertes SMS

Pour rester informé sur l'actualité et les événements dans le département.

Inscription aux alertes sms

Restez connecté sur nos réseaux sociaux

Les sites du département