• Imprimer
  • Partager
  • Ajouter à mes favoris

    Attention !

    Cette fonctionnalité n'est disponible qu'aux utilisateurs disposant d'un compte personnel.

    Veuillez vous connecter ou créer un nouveau compte

  • Proposer une actualité
  • Mes thématiques

Des jeunes dans la peau de professionnels du cinéma

17/06/2024

347 vues

© Anne Tautou

Treize jeunes de l’AEJ-XL et de l’association La Smalah ont participé au festival de Contis pour créer une émission sur Twitch. L’objectif vise à favoriser leur insertion sociale et professionnelle.

Assister à un festival de court métrage est une première pour la plupart d’entre eux. Et Contis leur a fait visiblement grande impression. « Fabuleux ! », « inspirant ! », s’exclament Louis et Lise. Kévin apprécie « rencontrer de nouvelles personnes et voir des courts métrages intéressants ». Louis est venu pour « l’expérience sociale, sortir de ma zone de confort et rencontrer des gens ». Zoé souhaite « acquérir de la technique et des compétences comme l’organisation, l’attention, l’écoute qui peuvent aider dans ta vie pro ou perso ».

Ces jeunes, dont sept bénéficient de l’Accompagnement pour l’Emploi des Jeunes (AEJ-XL) porté par le Département, participent à cinq jours d’immersion à Contis dans le cadre du dispositif national Passeurs d’images mis en place par le festival en lien avec le Département et les associations du caféMusic’ et de La Smalah

Les jeunes étaient répartis en trois groupes de travail © Anne Tautou

 

La référente de l’AEJ-XL Pascale Berdery, qui les accompagne, observe avec plaisir l’enthousiasme et l’implication de ces jeunes en difficultés sociales et professionnelles. « On s’applique à proposer des expériences de vie différentes qui ouvrent sur de la réflexion, des sujets de société, sur de l’échange. C’est extrêmement formateur. On est totalement dans l’insertion avec des outils qui enrichissent les jeunes », développe-t-elle. 

Une expérience « concrète et ludique »

Pour ce projet, ce sont les médiateurs numériques de La Smalah, Paco Jouve et Mérédith Bague et le réalisateur Emmanuel Laborie, qui encadrent les apprentis cinéastes, répartis en trois groupes thématiques. Les jeunes ont pour mission de trouver des interlocuteurs adaptés, filmer, interviewer et monter des reportages grâce au média lab de l’association. Maeva qui a passé un bac pro photo veut compléter sa formation en s’initiant à la vidéo. Même chose pour Djilali et David qui préfèrent rester derrière la caméra et filmeront Mathis en entretien car lui voudrait devenir acteur.

Réunion du groupe animé par Mérédith de La Smalah © Anne Tautou

 

S’ils ne sont pas forcément tous passionnés de cinéma, l’expérience « leur offre l’opportunité d’être immergés dans un environnement qu’ils ne connaissent pas », souligne Pascale Berdery. Zoé résume parfaitement la situation : « quand on est entre la sortie du milieu scolaire et l’insertion professionnelle, être dans un cadre comme ça où on te dirige un peu tout en te laissant aux manettes, c’est concret et ludique ». 

Durant la préparation, Paco et Mérédith conseillent, échangent et rassurent avec toujours un œil sur le timing tandis qu’Emmanuel les encourage à exprimer des idées claires et structurées. Louis, chargé de récupérer des extraits de films auprès des productions, définit l’expérience comme « un joli exercice mais quand même parfois bien stressant ». 

À peine leur déjeuner avalé, les jeunes repartent arpenter le festival avec beaucoup de motivation et d’espoir pour l’émission qu’ils construisent tous ensemble.

 

Voir l’émission : chaîne Youtube La Smalah.

 

Pour aller plus loin

Je reste informé

Inscription à notre newsletter

Pour rester informé sur l'actualité et les événements dans le département...

Inscription à la newsletter

Inscription aux alertes SMS

Pour rester informé sur l'actualité et les événements dans le département.

Inscription aux alertes sms

Restez connecté sur nos réseaux sociaux

Les sites du département