• Imprimer
  • Ajouter à mes favoris

    Attention !

    Cette fonctionnalité n'est disponible qu'aux utilisateurs disposant d'un compte personnel.

    Veuillez vous connecter ou créer un nouveau compte

  • Proposer une actualité
  • Mes thématiques

Le « béton vert » de Materr'Up

04/11/2020

842 vues

© Materr'up

Installée à Domolandes, la toute jeune société vient de lever 3 millions d'euros pour poursuivre son développement, avec une usine-pilote de fabrication de son béton bas carbone, plein d'avenir.

Leur objectif est d'industrialiser la construction en terre pour réduire l'impact environnemental du bâtiment alors que le béton concentre aujourd'hui 7 à 8 % des émissions mondiales de CO2. Chez Materr'Up qui emploie aujourd'hui six salariés, le béton se réalise à partir d'argile crue avec réaction chimique sans cuisson, de quoi réduire de 50 à 80 % les rejets de dioxyde de carbone par rapport à un béton classique à base de calcaire cuit à très haute température.

Circuits courts et relocalisation

Avec des liants brevetés issus d'argiles ou de terres d'excavation de chantiers de Nouvelle-Aquitaine et Occitanie, leur formule 3C (« Crosslinked Clay Cement ») a été testée et validée dans leur plateforme de 300 m² située à Domolandes, zone Atlantisud à Saint-Geours-de-Maremne. 

En attendant les certifications du CSTB (Centre Scientifique et Technique du Bâtiment), l'heure est donc aujourd'hui à la création d'une usine de fabrication à grande échelle qui devrait être opérationnelle courant 2021. Une évolution rendue possible par une première levée de fonds de 3 M€ conclue cet été auprès de fonds régionaux et nationaux : Sofimac Innovation, Aquiti Gestion, Irdi Soridec Gestion et Argiduna Capital, avec également la participation de l'Ademe, la Région Nouvelle-Aquitaine ou la BPI. « Nous sommes très contents d'avancer notamment avec des partenaires régionaux car nous avons un projet à très fort ancrage territorial », explique le cofondateur Mathieu Neuville, ingénieur chimiste et docteur en physique, passé par Total et Lafarge.

Le béton prend la couleur de l'argile, avec des teintes allant du gris au rouge-rosé selon les lieux d'extraction en Aquitaine ou Occitanie © Julie Ducourau

 

Materr'Up est dans une logique de transition écologique, entre production industrielle, relocalisation de l'emploi et synergies avec la filière bois : « on a envie d'avancer avec le bois, d'être force de proposition pour de nouveaux systèmes constructifs », plaide son frère jumeau, Charles, cofondateur et responsable financier. « Nous portons un projet militant industriel qui a du sens », abonde le chimiste Manuel Mercé qui a rejoint la direction début 2019.

Une usine-pilote dans le sud des Landes ?

Avec un objectif de 30 M€ de chiffre d'affaires et une trentaine d'employés d'ici 2024-2025, l'usine sera située en Nouvelle Aquitaine, « idéalement dans le sud des Landes », confie Charles Neuville, pour qui le département est « un territoire sensible à l'industrie, à l'innovation et à la transition environnementale ». C'est d'ailleurs pourquoi ils avaient choisi d'implanter leur société ici à leurs débuts.

« On s'est connu en 2018, ils avaient participé à une journée Domolandes sur les matériaux biosourcés », se rappelle Hervé Noyon, le directeur du technopôle départemental de la construction durable et numérique à Atlantisud : « c'était alors le lancement du concours de l'innovation, on les a invités à participer. L'année suivante, ils étaient lauréats du Grand jury de l'innovation Domolandes à Paris, ça a été un levier déterminant pour leur promotion. Entre temps, ils s'étaient installés chez nous » où ils ont été notamment mis en relation avec des acteurs publics afin d'obtenir des aides financières.

Materr'up dispose à Domolandes d'une plateforme de 300 m2 pour réaliser ses prototypes © Materr'up

Aujourd'hui, poursuit le responsable, « nous pouvons leur proposer pour leur usine, une solution de construction sur site, sur-mesure et évolutive, à eux de voir si cela peut correspondre à leur calendrier ». 

Ces derniers temps, plusieurs entreprises, hébergées à Domolandes le temps de croître, se sont déjà positionnées pour investir du foncier disponible à Atlantisud, comme les Chanvres de l'Atlantique, la société d'électricité SLTE ou les carreleurs d'APC.

Je reste informé

Inscription à notre newsletter

Pour rester informé sur l'actualité et les événements dans le département...

Inscription à la newsletter

Inscription aux alertes SMS

Pour rester informé sur l'actualité et les événements dans le département.

Inscription aux alertes sms

Restez connecté sur nos réseaux sociaux

Les sites du département

  • Site du département
  • Nouvelles solidarités dans les Landes
  • Marque Landes, Terre des possibles
  • Budget Participatif Citoyen
  • Les Landes au menu
  • Village Landais Alzheimer
  • Maison Landaise des Personnes Handicapées
  • Médialandes
  • Domaine d'Ognoas
  • Festival International Arte Flamenco
  • Archives départementales
  • Abbaye d'Arthous
  • Musée de Samadet
  • Atlantisud
  • Empreintes landaises