• Imprimer
  • Ajouter à mes favoris

    Attention !

    Cette fonctionnalité n'est disponible qu'aux utilisateurs disposant d'un compte personnel.

    Veuillez vous connecter ou créer un nouveau compte

  • Proposer une actualité
  • Mes thématiques

Le Duo Day inversé, une journée particulière

05/12/2021

657 vues

© S. Zambon | Dpt 40

Jeudi 18 novembre, des agents du Département ont partagé le quotidien de collègues en situation de handicap.

« Pour ramasser une salade sucrine, il faut vérifier si le cœur est ferme », explique Marine, employée de l’ESAT* des Jardins de Nonères à Aurélie Pédeboscq, travailleuse sociale à la Maison Landaise de la Solidarité (MLS) d’Hagetmau. Les deux jeunes femmes récoltent ensuite des radis et des navets dans le vaste espace maraîchage – 4 hectares, entre 40 et 50 légumes cultivés en fonction des saisons – de l’établissement montois. En confiance, Marine évoque son épilepsie, son travail dans les champs, montre une photo d’un chou-fleur violet récemment ramassé, confie combien c’est « valorisant de se voir confier des tâches ». Elle dit surtout son plaisir d’évoluer dans une structure qui a pris beaucoup d’ampleur depuis son arrivée en 2017, livrant désormais des collèges, des lycées, des restaurants et des épiceries fines, sans oublier le drive fermier du vendredi : « je suis passée trois fois dans le journal Sud Ouest. Bon, c’est toujours la même photo ! ». 

Marine et Aurélie © S. Zambon | Dpt 40

Un gage de qualité

Ce jeudi 18 novembre marque la 4e édition du DuoDay, point d’orgue de la Semaine européenne de l’emploi des personnes handicapées. Cette année, 15 personnes en situation de handicap partagent la journée d’un salarié du Conseil départemental. Nouveauté 2021 : le DuoDay inversé. 4 employés du Département découvrent le travail dans des ESAT landais (3 aux Jardins de Nonères et 1 à l’ESAT du Colombier à Biaudos). L’idée a germé dans l’esprit de Gilles Barrouillet, correspondant Handicap au Conseil départemental des Landes lorsqu’en 2019, Magali Valiorgue, l’élue en charge des Jardins de Nonères, avait souhaité passer une journée avec les salariés : « les agents du Département ne savent pas exactement ce qui se fait dans les ESAT. C’est une manière de décloisonner. Et ceux qui découvrent le travail effectué par les entreprises adaptées sont très satisfaits du service et des finitions. C’est devenu un gage de qualité ». À ses côtés, Jean-Pierre Desquibes, responsable de projets à Nonères, hoche la tête : « les clients apprécient énormément l’accueil et le conseil apportés par nos salariés ».

Titouan présente l'atelier de mécanique © S. Zambon | Dpt 40

Acquérir des savoir-faire dans une atmosphère bienveillante

Aurélie Pédeboscq s’avoue « surprise par la diversification des tâches et la polyvalence des cultures et des ateliers ». L’agente de la MLS d’Hagetmau mesure la fierté qu’éprouve sa binôme d’un jour à partager son savoir-faire et touche concrètement du doigt « le chemin vers l’autonomie que représente pour Marine la possibilité de travailler toute seule ».

À la floriculture, Laure Apretna aide Jean-Luc à étiqueter les plants de camélia. La responsable du service Études et Grands Travaux à la direction de l’Aménagement participe au Duo Day inversé pour assouvir « une fibre personnelle de découverte et d’échange ». Elle est bien tombée avec le très efficace et affable gérant de la boutique de Nonères, qui se réjouit de tenir le stand des Jardins au marché de Noël de Bougue les 3 premiers week-ends de décembre. Opéré à trois reprises du canal carpien, il est très reconnaissant à l’entreprise adaptée de lui avoir permis de « reprendre ma vie et de redevenir propriétaire ». Laure ne regrette pas d’avoir consacré sa matinée à cette rencontre : « On sent de la bienveillance ici. J’ai assisté à la projection d’une vidéo sur la reconnaissance des savoir-faire. L’encadrement a la volonté de pousser les salariés vers l’acquisition d’un portefeuille de compétences ».

Jean-Luc et Laure © S. Zambon | Dpt 40

 

14 personnes travaillent à l’atelier de plastification de Nonères, bichonnant des livres pour les médiathèques et les ludothèques. Elles réalisent également des mises sous pli ou de la numérisation de documents administratifs. Des tâches qui réclament de la méticulosité, témoigne Amandine Daugreilh, responsable administrative à la Maison landaise des personnes handicapées (MLPH) : « les salariés travaillent de manière très appliquée, chacun avec sa petite spécialité. Ils sont rigoureux et font attention au matériel ».

À Nonères, les compétences des personnes prennent le dessus sur leur handicap. C’est exactement le message que Gilles Barrouillet s’efforce de diffuser auprès de ses collègues du Conseil départemental à travers des actions s’échelonnant tout au long de l’année : accueil de stagiaires en situation de handicap, ateliers de sensibilisation et, bientôt, des « handi-cafés », des moments d’échange informel où les agents évoqueront leurs préjugés sur le monde du handicap, en essayant de résoudre cette question : « que puis-je faire dans mon quotidien pour améliorer les conditions de travail de mon collègue ? ».
 

 

* ESAT : Établissement et service d'aide par le travail. C’est un établissement médico-social de travail protégé, réservé aux personnes en situation de handicap et visant leur insertion ou réinsertion sociale et professionnelle.

Patrick et Amandine © S. Zambon | Dpt 40

Près de 130 salariés aux Jardins de Nonères

- 55 dans l’Entreprise adaptée départementale (EAD)

- 42 dans l’Établissement de service et d’aide par le travail (ESAT)

- 30 directement placés dans des entreprises (mécanique, espaces verts) dans un objectif d’embauche, via un contrat de mise à disposition de 2 ans, renouvelable une fois

Outre le site principal de Mont-de-Marsan, les Jardins de Nonères ont des antennes à Saint-Paul-lès-Dax, Peyrehorade et Tosse.

Plus d’infos sur les Jardins de Nonères.
 

Pour aller plus loin

Je reste informé

Inscription à notre newsletter

Pour rester informé sur l'actualité et les événements dans le département...

Inscription à la newsletter

Inscription aux alertes SMS

Pour rester informé sur l'actualité et les événements dans le département.

Inscription aux alertes sms

Restez connecté sur nos réseaux sociaux

Les sites du département