• Imprimer
  • Ajouter à mes favoris

    Attention !

    Cette fonctionnalité n'est disponible qu'aux utilisateurs disposant d'un compte personnel.

    Veuillez vous connecter ou créer un nouveau compte

  • Proposer une actualité
  • Mes thématiques

Paroles de sportives

07/02/2024

600 vues

© S. Zambon | Dpt 40

Vendredi 2 février, la remise des Trophées XL « Sportive d’exception » a mis en lumière la richesse et la vitalité du sport féminin landais.

Dans le sillage de la Journée internationale du sport féminin, le Département a lancé cette année olympique avec la première édition des Trophées XL « Sportive d’exception ». Au total, 49 récompenses ont été attribuées à 125 athlètes. Certaines sont accompagnées par le Département au titre de sportives de haut niveau. D’autres ont fait briller les Landes au niveau national en devenant championnes de France. Et quelques-unes ont explosé sur la scène internationale, à l’image d’Assya Maurin-Espiau en natation adaptée ou de Mélanie Dupin, double médaillée d’or aux Championnats du monde junior de cyclisme sur piste en août à Cali, en Colombie. 

Preuve de la diversité du sport féminin landais, 18 disciplines ont été mises à l’honneur. On trouve des sports traditionnellement privilégiés par les Landaises, comme l’équitation, le basket ou le tennis, et des disciplines populaires dans le département, comme le rugby, le surf, le sauvetage côtier ou la pelote basque. Mais parmi les récipiendaires, se cachent aussi, de manière plus inattendue, une boxeuse, une haltérophile ou une championne de tir à l’arc à cheval. 

Quels que soient leur spécialité, leur âge ou leur palmarès, toutes ces championnes partagent une contagieuse passion pour leur sport. Témoignages.

Xavier Fortinon, président du Département, a remis le trophée à Marie-Laure Lafargue, présidente de Basket Landes, vainqueur de la Coupe de France 2023 © S. Zambon | Dpt 40

Maureen Lopez, Championne de France junior de rugby avec l’US Dax

« Dans ma famille, on joue au rugby donc j’y suis venue naturellement. J’ai joué pendant 12 ans pour le Stade Montois avant de passer à l’US Dax l’an dernier. Et je peux vous dire qu’il y a la même rivalité entre ces deux clubs chez les filles que chez les garçons !

Ce titre, c’est la surprise totale, une très belle aventure à laquelle on ne pensait pas du tout au début. Mais on a su jouer ensemble, en équipe, pour battre les Bouches-du-Rhône en finale. »

Vanessa Darrieutort, Championne de France UNSS de basket avec le lycée Charles Despiau

« Le lycée fait beaucoup d’efforts pour qu’on puisse évoluer au mieux dans les deux domaines, scolaire et sportif. Nous sommes très suivies. Nous avons 10 heures d’entrainement collectif et une heure d’entrainement personnel par semaine, sans compter le match.

C’est beaucoup d’organisation mais le fait d’être au centre de formation de Basket Landes aide beaucoup. Quand on parle de famille, c’est réel, ça ne concerne pas que les professionnelles. »

Quelques jours seulement après cette interview, Vanessa Darrieutort et ses coéquipières ont conservé leur titre de championnes de France UNSS Basket Excellence en battant Angers en finale 72-62, jeudi 8 février 2024 à Annemasse (Haute-Savoie).

Clémentine Grimaud, Championne de France cadette de boxe française en catégorie -60 kg

« À la base, je cherchais un club de badminton et je me suis retrouvée à la boxe ! Cela m’a plu tout de suite. Cela m’a permis de prendre confiance en moi, de me défouler et de découvrir l’univers des sports de combat. Dans mon club du Boxing Club Biscarrosse Olympique, il y a beaucoup plus de filles que de garçons qui font de la compétition. 

Après mon titre de championne de France, j’ai été aussi sacrée vice-championne du monde en Slovénie. J’aime forcément un peu la bagarre mais la technique est également importante. Il y a un aspect stratégique pour s’adapter au style de l’adversaire. Mais ce sport réclame aussi beaucoup de discipline pour tenir le poids, ce qui peut être parfois très dur. »

Julie Laux, championne de France Master de natation sur 100 m dos, catégorie C3 (35-39 ans)

« Au Stade Montois Natation, nous nous entrainons 3 fois par semaine avec des séances d’1h30. J’ai la chance de travailler à mon compte et je n’ai jamais rencontré de difficulté pour concilier les deux. 

De manière générale, on ressent une mentalité sportive à Mont-de-Marsan et dans les Landes. Au niveau des infrastructures, on n’est pas mal loti. Si nous avons besoin d’un bassin de 50 mètres, nous allons à Hagetmau où nous sommes très bien accueillies. »

En chiffres

Le sport féminin dans les Landes

47 812 licences féminines tous sports confondus

37,8 % de femmes sur le nombre total de licenciés (38,5 % en Nouvelle-Aquitaine)

24 885 licences féminines dans les sports olympiques 

4 442 licenciées en équitation, sport olympique le plus pratiqué par les Landaises devant le basket et le tennis

51 % de licences féminines en USEP (fédération sportive scolaire de l’enseignement primaire)

39 % de licences féminines en UNSS (fédération sportive scolaire de l’enseignement secondaire)

49 trophées attribués par le Département à environ 125 sportives lors de la soirée des sportives landaises d’exception le 2 février
 

Pour aller plus loin

Je reste informé

Inscription à notre newsletter

Pour rester informé sur l'actualité et les événements dans le département...

Inscription à la newsletter

Inscription aux alertes SMS

Pour rester informé sur l'actualité et les événements dans le département.

Inscription aux alertes sms

Restez connecté sur nos réseaux sociaux

Les sites du département