• Imprimer
  • Partager
  • Ajouter à mes favoris

    Attention !

    Cette fonctionnalité n'est disponible qu'aux utilisateurs disposant d'un compte personnel.

    Veuillez vous connecter ou créer un nouveau compte

  • Proposer un événement
  • Mes thématiques

Mesures & Démesure

Du 02 avrilau 03 nov.

724 vues

Catégorie(s) de la page :

Une exposition de Lilian Bourgeat à l'Abbaye d'Arthous à Hastingues, du 2 avril au 3 novembre 2024.

Cette année, l’art contemporain version XXL est à portée de tous, petits et grands, à l’Abbaye d’Arthous ! L’artiste Lilian Bourgeat investit le monument historique et présente au public une sélection d’œuvres monumentales emblématiques de sa création ainsi que des pièces inédites. Des objets gigantesques inspirés de la vie quotidienne ont pris place dans la cour et l’église, invitant au jeu autant qu’au questionnement. Présentée du 2 avril au 3 novembre 2024, l’exposition Mesures & Démesure est une installation artistique pour le moins déstabilisante, teintée d’humour et de fantaisie, mais toujours en résonance avec l’histoire du lieu et ses collections.

Lilian Bourgeat est né en 1970 à Belfort. Il vit et travaille à Dijon où il enseigne à l’Ecole Nationale des Beaux-Arts. Diplômé de l’Ecole Nationale Supérieure d’Art de Dijon (ENSA), il expose depuis la fin des années 1990 et bénéficie d’une reconnaissance artistique internationale. Depuis de nombreuses années, le travail de l’artiste est pleinement engagé dans la problématique de l’agrandissement des objets du quotidien : il utilise la « sur-dimension » pour fausser leur perception mais également celle de l’espace dans lequel il les présente, interrogeant ainsi le rapport de l’homme à l’objet et son environnement. Lilian Bourgeat est l’artiste de la démesure et de l’hyperréalisme.

Brouette © Lilain Bourgeat

Des objets du quotidien au cœur d’un jeu d’échelles

Le choix de cet environnement d’objets d’apparence familiers rapproche d’abord l’œuvre de celui qui la regarde. Lilian Bourgeat génère l’expérience perturbante et unique d’un regard porté à hauteur d’enfant. Mais si, dans un premier temps, le visiteur se sent projeté dans un conte de géants, il s’interroge très vite sur ce monde où le réalisme devient surréaliste, où ce qui est banal devient insolite. Car loin d’être uniquement pensés pour être spectaculaires, ses « objets-monstres » endossent une nouvelle fonction dans le champ monumental et leur échelle d’agrandissement les maintient toujours à la limite entre fonctionnalité possible et démesure risible. Tout en conservant leur exact aspect d’origine, leur caractère habituel n’existe plus. Ils s’affranchissent de leur banalité pour acquérir un statut extraordinaire. « Il ne s’agit pas d’agrandir pour agrandir. Je cherche plutôt à chaque fois à créer une situation ou un évènement en perturbant légèrement le cours normal des choses ». 

Détournement des situations, des utilisations, place de l’objet, du quotidien, singularité de l’œuvre d’art : l’artiste aime à perturber nos repères et nous invite au jeu autant qu’à l’introspection. À quel point sommes-nous capables d’adaptation dans ce monde… Un monde dans lequel l’objet change de fonction et l’humain prend le rôle d’une miniature ? Ainsi dépossédés de leur particularité usuelle et familière, acquérant une nouvelle autonomie et bousculant les rapports d’échelle, ces objets surréalistes géants constituent une expérience singulière et déstabilisante pour le public invité à intervenir. L’interaction avec le visiteur est primordiale pour l’artiste. 

Cependant Lilian Bourgeat ne veut rien imposer. Il propose surtout un dispositif dans lequel le lieu a aussi son rôle à jouer. Car ses créations, aussi grandioses soient-elles, ne peuvent être présentées n’importe où… elles sont indissociables du lieu qui les accueille. Ce choix de l’espace est d’autant plus important que le but est de « marquer » le visiteur : il faut que les œuvres soient plus impressionnantes que le décor qui les entoure. L’artiste farceur se joue de nous grâce aux points de vue. L’espace est donc l’un des révélateurs de son travail et l’Abbaye d’Arthous se prête immensément bien à ce plateau de jeu géant à l’esprit décalé : « la taille de la nef ne laisse personne insensible ! C’est une liberté de pouvoir jouer avec ces volumes immenses ».

Nœuds © Lilian Bourgeat

Une sélection d’œuvres en résonance avec l’histoire du lieu et ses collections

Installée en extérieur et en intérieur, de la cour d’Arthous à l’église, une partie des œuvres de l’exposition Mesures & Démesure s’inscrit dans une réinterprétation poétique du chantier d’Arthous et fait écho aux études architecturales du monument historique révélées depuis 2017, notamment celles menées en 2023 avec l’association des Bâtisseurs du Moyen Âge. C’est le cas par exemple des œuvres telles que Le Mètre, La Corde à nœuds, La Brouette, Le Serre-joint, le niveau intitulé La Terre est plate et autres Bottes géantes. Une sélection loin d’être anodine, qui vient rappeler avec humour non seulement l’envergure mais aussi le temps long de la construction de l’abbaye : la sculpture intitulée L’Homme pressé, moulage de la main gauche de l’artiste surmonté d’un demi-citron évoquant le temps long de la création artistique, en est un exemple.

Installé sur le Banc chimères (rouge avec un piètement composé de chimères) ou La chaise, le visiteur-acteur pourra tout à loisir s’interroger sur ces objets-œuvres d’art tout droit tombés des poches d’un architecte-bâtisseur géant ou de celles d’un artiste colossal…

On/Off © Lilian Bourgeat

 

À la suite de sa visite du site départemental et de ses collections à l’automne 2023, l’artiste a choisi en contrepoint d’introduire deux autres dimensions à sa réflexion.

La question du spirituel d’abord, par l’installation dans l’église du Crâne, du Tire-bouchon et de l’ampoule intitulée On/Off, œuvres présentées respectivement tels un memento mori, une crucifixion, et une évocation de la lumière divine. Ces créations nous ramènent à la vocation première de l’abbaye et Lilian Bourgeat s’en amuse parfois de façon caustique : « la banalité de mes pièces vient interagir avec la spiritualité du lieu, tentant de créer un décalage. Le visiteur se retrouve spectateur de cette scénographie ». Le travail de l’artiste s’appuie toujours sur le rapport ambigu qu’entretiennent ses œuvres avec le visiteur et ses dispositifs continuent d’interroger la démesure et de lui conférer une dimension qui interpelle et perturbe. 

Lilian Bourgeat a également souhaité intégrer à l’exposition sa série Résidus. Ainsi la vocation de musée archéologique du site de l’Abbaye d’Arthous est mise en regard des « déchets » d’aujourd’hui produits par l’homme, tels que la Peau de banane ou la Cannette écrasée, qui feront les pièces archéologiques de demain : « je me suis toujours demandé ce qui resterait de mon travail et cette question m’est revenue quand je me suis retrouvé face à cette superbe collection archéologique. C’est pourquoi j’ai réfléchi à ces résidus qui se placent dans la perspective de mon travail autour de Gulliver, peut-être des restes du Dîner, ou du repas de chantier ? ». 

Un géant sommeillerait-il en Pays d’Orthe sur les terres d’Arthous ? Notre belle et massive abbaye chargée d’histoire serait-elle réduite à une miniature ? Et nous, petits Poucets dans le monde de géants de Lilian Bourgeat, serons-nous amenés à repenser notre place dans la société, en toute humilité ? Lilian Bourgeat ne prétend pas réenchanter le monde. C’est la morale d’un art qui désigne les vanités et s’amuse des situations quotidiennes. Après avoir été confrontés à ses œuvres, nous deviendrons peut-être nous aussi… plus grands !

 

Programme complet de la saison 2024 du Musée départemental de l'abbaye d'Arthous.

 

Pour aller plus loin

Infos pratiques

Accès & tarifs

Du 1er avril au 30 mai et du 1er octobre au 15 novembre de 14 h à 17 h 30

Du 1er juin au 30 septembre de 10 h 30 à 13 h et de 14 h à 18 h

Entrée : Gratuit – 25 ans ; 5 € (tarif plein), 3,50 € (tarif réduit)

Je reste informé

Inscription à notre newsletter

Pour rester informé sur l'actualité et les événements dans le département...

Inscription à la newsletter

Inscription aux alertes SMS

Pour rester informé sur l'actualité et les événements dans le département.

Inscription aux alertes sms

Restez connecté sur nos réseaux sociaux

Les sites du département