• Imprimer

Village Landais Alzheimer : 20 mois d'un chantier exceptionnel

1429 vues

Le VLA de Dax accueillera ses 32 premiers résidents le 11 juin. Depuis les premiers coups de pelle au printemps 2018, retour sur un chantier initié et porté par le Département des Landes.

04/06/2020

© Mathilde Charon-Burnel
  • Ajouter à mes favoris

    Attention !

    Cette fonctionnalité n'est disponible qu'aux utilisateurs disposant d'un compte personnel.

    Veuillez vous connecter ou créer un nouveau compte

  • Mes thématiques

Quand on demande à Jean-Bernard Belchit, responsable de l'entreprise de terrassement Castillon à Dax, quel souvenir il gardera du chantier, la réponse fuse : « la météo ! On en a bavé ! ».  Aux fondations de la bastide avant de laisser place nette au gros œuvre, « on était tout le temps dans la flotte jusqu'aux genoux mais on ne s'arrête pas à ça chez nous, on avance même quand c'est compliqué ! ». Ajoutez à cela les fouilles archéologiques qui ont eu un impact sur les terrassements, il a fallu prendre des mesures supplémentaires de traitement des sols pour ne pas bloquer le chantier. Nathalie Grégoire, l'architecte landaise et maître d'œuvre aux côtés du cabinet danois Nord Architects Copenhagen, précise : « On a refait une étude de sol et on a pris la décision de modifier pas mal de choses pour avoir suffisamment de portance pour nos travaux. »

Un chantier d'archéologie préventive a précédé les travaux © S. Zambon | Dpt 40

4 grues en même temps

Sur ces terrains de la rue Pascal Lafitte, il y a eu jusqu'à quatre grues en même temps au premier trimestre 2019 avec une répartition par entreprises des zones de chantier, et jusqu'à une centaine d'ouvriers quotidiennement sur place lors des pics d'activité. Malgré cet afflux, tout a été fait pour que les bassins existant du temps où le site était une pépinière, soient préservés durant tout le chantier, tout comme la biodiversité locale, du lotier à la cistude et autres amphibiens. Dès le départ, du géotextile a ainsi été installé pour sécuriser les mares, et la passerelle - qui les surplombe aujourd'hui en reliant les quartiers Est et Ouest - a été construite hors période de reproduction.

En chiffres

LE CHANTIER DU VILLAGE LANDAIS ALZHEIMER, c’est :

20 mois de construction
20 marchés de travaux publics avec environ 60 entreprises et jusqu’à 100 ouvriers par jour lors des pics d’activité
3 500 m² de maisons ossature bois en pin maritime
2 500 m² de bardage
650 m3 de bois utilisés, soit environ 1 300 pins maritimes, avec des fournisseurs locaux
12 000 m² de couverture en tuiles
 

Du côté de la Bastide, les arches en béton ont finalement été coulées sur place pour une plus belle finition. « Au départ, on pensait pré-fabriquer en atelier, mais afin d'éviter toute démarcation inesthétique, tout a été fait directement et d'un seul tenant avec des coffrages bois et joints hydrogonflants, ce qui donne une jolie touche contemporaine architecturale », souligne Rémi Dujardin, directeur des travaux chez Daudigeos (gros œuvre). 

Les charpentes ont, elles, été créées en atelier à l'automne 2018. L'Auditorium, en particulier, était un ouvrage ambitieux avec ses 8 mètres de haut et 80 places, avec poteaux, murs ossature bois et une double menuiserie pour l'acoustique. « Le challenge était d'avoir les quantités en temps et en heure, avec la qualité voulue en pin maritime grâce aux scieries locales. Nous avons l'exigence d'un bois très calibré, quand on demande une ossature en 45 mm, c'est pas 42 ou 46, nous sommes très exigeants, explique Marylou Deslandes, conductrice de travaux chez Lamécol (charpentes et ossatures bois). Sur site, pour le levage avec des engins mutualisés afin de limiter les risques, les débuts dans la boue étaient compliqués mais les gars sur place n'ont pas lâché, il fallait motiver les troupes, sans jamais rien céder sur la sécurité et la prévention ». 
 

L'avancée des travaux en février 2019 © S. Zambon | Dpt 40

Travail en osmose et cyberattaque

Une fois le chantier propre avec des allées sécurisées par les premiers chemins en béton désactivé, « ça a quand même soulagé tout le monde », témoignent les professionnels qui tirent leur coup de chapeau à tous les ouvriers intervenus sur ce chantier d'exception. Un chantier qui se déroule aussi grâce au numérique avec les risques de piratage informatique inhérents au travail en digital. Une entreprise a ainsi été victime d'une cyberattaque, entraînant l'arrêt de production des profilés de menuiseries aluminium, ce qui a impacté la poursuite des lots de second œuvre et un chamboulement de planning. 

S'adapter en permanence, voilà la qualité qui a prévalu durant ces 20 mois de travaux, marqués par la pose officielle de la première pierre le 4 juin 2018.
Au moment des dernières réunions de calage fin 2019 et avant la levée des dernières réserves dans les premières semaines de 2020, le sentiment partagé chez les responsables et professionnels du bâtiment interrogés, est d'ailleurs celui d'un travail en bonne intelligence entre tous les corps de métier tout au long du chantier, ce qui n'est pas toujours le cas dans le bâtiment. « C'était un chantier de grande ampleur et un chantier de partenariat, où la réactivité et l'implication des entreprises ont été très fortes. Peut-être l'enjeu et la particularité du projet ont-ils permis de créer cette bonne entente », suppose Jean-Marc Cénac, représentant de la maîtrise d’ouvrage à la Direction de l'Aménagement au Conseil départemental. « Même s'il y a forcément quelques couacs sur un chantier aussi énorme, il y a eu une bonne osmose, les entreprises se parlaient tout simplement pour avancer, sans esprit procédurier », confirme Rémi Dujardin.
 

Réunion de chantier © Julie Ducourau

En ce début d'année 2020, est venu le temps des derniers ajustements et de l'installation du mobilier. Les balançoires et jeux pour enfants ont pris place à côté du boulodrome de la Bastide où des plantes grimpantes poussent au pied des arcades, non loin du potager de l'enclos des ânesses Jasmine et Junon. La Médiathèque avec son faux wagon de train pour voyager virtuellement, et le café-restaurant à la belle pièce traversante et au mobilier bistrot, sont aussi prêts à accueillir les habitants des maisonnées dans lesquelles les meubles et couleurs choisis offrent une atmosphère unique à chacun des quatre quartiers : Haute Lande (vert forêt), Bas-Armagnac (rouge), Chalosse (jaune) et Côte Atlantique (bleu).

Vaisselle et meubles chinés

Dans leur chambre, les résidents pourront amener leurs meubles personnels, et les espaces communs des maisons aux styles campagne, bistrot, ville ou salon de thé, ont été pensés dans la même veine afin d'apporter une ambiance aussi chaleureuse que possible. Ainsi, de vieux vaisseliers, bibliothèques ou bahuts en bois ont été remis en état par l'entreprise familiale PPI (Haute-Garonne) : « ce projet nous tenait à cœur, explique Sophie Baseggio, en plus des meubles chinés, nous avons aussi dessiné et fabriqué des fauteuils et canapés, et sur les 260 chaises, il y a 20 à 30 tissus différents, on crée ainsi des pièces uniques pour personnaliser les lieux ».

Pas d'uniformisation non plus côté vaisselle, puisque les assiettes, tasses et verres (mais pas les couverts) ont été récupérés auprès d'associations locales comme Fil à Dax, Voisinage à Soustons ou Landes Partage à Mont-de-Marsan, afin de se sentir comme à la maison. Dans le même esprit, le salon de coiffure ouvert à tous de Nathalie Lagaüzère, baptisé L'Évidence (pour « les vies denses »), s'est paré d'anciennes gravures de mode encadrées, de canapé et mobilier de brocante, de papier d'arménie et bouquets de romarin pour « réveiller le passé des gens ». « Dans la coiffure, on ne fait pas que toucher des cheveux, on fait appel aux sens », dit cette professionnelle qui prend soin des autres en Ehpad depuis dix ans : « personnels et bénévoles... nous sommes tous dans la même dimension humaine de donner et partager, c'est notre village ».

L’arrivée des villageois et de leurs familles

Lors des visites des familles et futurs villageois de février à mars 2020, tous avaient en mémoire la vidéo en trois dimensions visible depuis des mois sur le site internet du Village et le moins qu'on puisse dire, c'est qu'ils ne sont pas déçus du résultat final. « Il y a une forte adhésion au projet, se félicitait la directrice Pascale Lasserre-Sergent. Spontanément les gens nous disent bien qu'ils font le choix d'une vie ici comme à la maison, avec la possibilité d'aller et venir malgré les risques propres à un site de 5 hectares. Cet enthousiasme a dynamisé encore plus les équipes, impatientes de l'arrivée des villageois ». 

Pour en savoir plus sur l’accueil des Villageois, à partir du 11 juin prochain :
https://villagealzheimer.landes.fr/actualites/accueil-des-villageois
 

Le Village Landais Alzheimer, c'est aussi

1 auditorium, 1 médiathèque, 1 café-restaurant, 1 épicerie et 1 salon de coiffure ouverts à tous

9 studios d’hébergement pour les familles éloignées en visite, les chercheurs travaillant sur la maladie…

2 vélos en libre-service pour se balader dans le parc arboré
 

Illustration 0
Illustration 0 Nathalie Lagaüzère, dans son salon de coiffure © S. Zambon | Dpt 40
Illustration 1
Illustration 1 Les arches de la Bastide ont été coulées sur place © S. Zambon | Dpt 40
Illustration 2
Illustration 2 La Bastide, avec balançoires et jeux pour enfants © S. Zambon | Dpt 40
Illustration 3
Illustration 3 Le site couvre 5 hectares © S. Zambon | Dpt 40
Illustration 4
Illustration 4 Le café-restaurant © S. Zambon | Dpt 40
Illustration 5
Illustration 5 Quatre quartiers composent le Village © S. Zambon | Dpt 40
Illustration 6
Illustration 6 Le chantier a pu mobiliser jusqu'à 100 ouvriers par jour lors des pics d'activité © S. Zambon | Dpt 40
Illustration 7
Illustration 7 L'entrée du Village, sur la rue Pascal-Lafitte à Dax © S. Zambon | Dpt 40
Illustration 8
Illustration 8 La construction du Village s'est étendue sur 20 mois © S. Zambon | Dpt 40
Illustration 9
Illustration 9 Chaque quartier a sa propre identité végétale © S. Zambon | Dpt 40
Illustration 10
Illustration 10 Le mobilier a été soigneusement choisi pour conférer à chaque maisonnée une atmosphère chaleureuse © S. Zambon | Dpt 40
Illustration 11
Illustration 11 D'une maisonnée à l'autre, les couleurs et la décoration diffèrent © S. Zambon | Dpt 40
Illustration 12
Illustration 12 La passerelle reliant les quartiers Est et Ouest du Village © S. Zambon | Dpt 40

Je reste informé

Inscription à notre newsletter

Pour rester informé sur l'actualité et les événements dans le département...

Inscription à la newsletter

Inscription aux alertes SMS

Pour rester informé sur l'actualité et les événements dans le département.

Inscription aux alertes sms

Restez connecté sur nos réseaux sociaux

Les sites du département

  • Site du département
  • Budget Participatif Citoyen
  • Village Landais Alzheimer
  • Maison Landaise des Personnes Handicapées
  • Médialandes
  • Domaine d'Ognoas
  • Festival International Arte Flamenco
  • Archives départementales
  • Abbaye d'Arthous
  • Musée de Samadet
  • Atlantisud
  • Empreintes landaises