• Imprimer
  • Ajouter à mes favoris

    Attention !

    Cette fonctionnalité n'est disponible qu'aux utilisateurs disposant d'un compte personnel.

    Veuillez vous connecter ou créer un nouveau compte

  • Proposer un diaporama
  • Mes thématiques

Visite d’inspection sur l’Adour

18/02/2021

389 vues

Catégorie(s) de la page :

  • #Environnement
  • #Inondation
  • #Eau
  • #Rivières
© S. Zambon | Dpt 40

Après les crues à répétition des derniers mois, des techniciens du service risques fluviaux de l’Institution Adour vérifient l’état des digues de protection contre les inondations.

Illustration 0
Illustration 0 À Larrivière-Saint-Savin, Florence Franclet et Adrien Larre relèvent la progression de l’affaissement de la digue © S. Zambon | Dpt 40
Illustration 1
Illustration 1 Au seuil de Péré à Saint-Sever, Adrien mesure, à l’aide du GNSS Geo7x, la laisse de crue, c’est-à-dire le niveau maximum atteint par l’Adour © S. Zambon | Dpt 40
Illustration 2
Illustration 2 De son côté, Florence inspecte la passe à poissons © S. Zambon | Dpt 40
Illustration 3
Illustration 3 La passe à poissons fonctionne correctement et les branches présentes sur les maçonneries ont été retirées © S. Zambon | Dpt 40
Illustration 4
Illustration 4 L’Adour est toujours trop haute pour permettre l’inspection de la passe à poissons associée au seuil d’Augreilh © S. Zambon | Dpt 40
Illustration 5
Illustration 5 À Cauna, le terrain n’a pas résisté à la force hydraulique de l’Adour et une fosse d’érosion s’est formée © S. Zambon | Dpt 40
Illustration 6
Illustration 6 Les dimensions de la fosse ont été relevées afin de travailler sur un scénario de remise en état du site © S. Zambon | Dpt 40
Illustration 7
Illustration 7 La digue de Saint-Jean-de-Lier a subi plusieurs ruptures lors des crues de décembre et février © S. Zambon | Dpt 40
Illustration 8
Illustration 8 Les mesures réalisées début janvier sont actualisées, afin d’évaluer techniquement et financièrement les réparations à réaliser © S. Zambon | Dpt 40
Illustration 9
Illustration 9 Apparue suite à la crue de décembre, la seconde brèche s’est élargie lors de la crue de février © S. Zambon | Dpt 40
Illustration 10
Illustration 10 Le GNSS Geo7x réalise des mesures (localisation et altitude) d’une précision centimétrique. Elles sont exploitées avec des logiciels de cartographie © S. Zambon| Dpt 40
Illustration 11
Illustration 11 La seconde brèche, présente dans le méandre du Cout à Saint-Jean-de-Lier, mesure 8,70 mètres © S. Zambon | Dpt 40
Illustration 12
Illustration 12 La digue située en haut de berge est déstabilisée par les phénomènes d’érosion naturelle de l’Adour © S. Zambon | Dpt 40
Illustration 13
Illustration 13 La troisième brèche de la digue de Saint-Jean-de-Lier est survenue suite à la crue de février © S. Zambon | Dpt 40
Illustration 14
Illustration 14 Les arbres semblent avoir tenu grâce à leurs systèmes racinaires qui ont toutefois été mis à nu © S. Zambon | Dpt 40
Illustration 15
Illustration 15 L’objectif est de recenser l’ensemble des dégâts dans le territoire afin d’en informer les services de l’État (DREAL* et Préfecture) © S. Zambon | Dpt 40
Illustration 16
Illustration 16 La troisième brèche mesure 12,30 mètres de long © S. Zambon | Dpt 40
Illustration 17
Illustration 17 Elle a occasionné des dommages sur les terres agricoles. Ceux-ci sont relevés avec le GNSS © S. Zambon | Dpt 40
Illustration 18
Illustration 18 Chaque désordre constaté fait l’objet d’une fiche EISH** envoyée à la DREAL © S. Zambon | Dpt 40

 

* DREAL : Direction régionale de l’Environnement, de l’Aménagement et du Logement. C’est un service de l’État.

** Fiche EISH : Fiche recensant un événement important pour la sécurité hydraulique

L'Institution Adour

Créée en 1978, l’Institution Adour est un Établissement public territorial de bassin (EPTB), dont le siège est situé à Mont-de-Marsan. Elle regroupe toutes les collectivités ayant intérêt à une gestion de l’eau concertée et durable à l’échelle du bassin de l’Adour : 

-    les Départements des Hautes-Pyrénées, du Gers, des Landes et des Pyrénées-Atlantiques, membres fondateurs de l’Institution Adour
-    la Région Nouvelle-Aquitaine, 
-    23 EPCI (Communautés de communes et Communautés d’agglomération)
-    9 Syndicats de rivières

 

Les 5 missions majeures de l’Institution Adour :

-    Gouvernance politique : coordination de l’ensemble des collectivités dans le bassin versant de l’Adour
-    Animation des démarches territoriales visant la gestion partagée de la ressource en eau et des milieux aquatiques en impliquant l’ensemble des acteurs (élus, partenaires institutionnels, acteurs socio-économiques, associations environnementales et usagers)
-    Prévention des risques fluviaux, tout en préservant le fonctionnement naturel des cours d’eau : protection contre les inondations, études et travaux sur les digues, conciliation entre activités humaines et préservation de l’évolution naturelle des cours d’eau
-    Protection et gestion de la biodiversité
-    Gestion quantitative de la ressource : gestion du parc de réservoirs, surveillance de l’étiage (débit minimal d’un cours d’eau)

Je reste informé

Inscription à notre newsletter

Pour rester informé sur l'actualité et les événements dans le département...

Inscription à la newsletter

Inscription aux alertes SMS

Pour rester informé sur l'actualité et les événements dans le département.

Inscription aux alertes sms

Restez connecté sur nos réseaux sociaux

Les sites du département

  • Site du département
  • Nouvelles solidarités dans les Landes
  • Marque Landes, Terre des possibles
  • Budget Participatif Citoyen
  • Village Landais Alzheimer
  • Maison Landaise des Personnes Handicapées
  • Médialandes
  • Domaine d'Ognoas
  • Festival International Arte Flamenco
  • Archives départementales
  • Abbaye d'Arthous
  • Musée de Samadet
  • Atlantisud
  • Empreintes landaises