• Imprimer
  • Partager
  • Ajouter à mes favoris

    Attention !

    Cette fonctionnalité n'est disponible qu'aux utilisateurs disposant d'un compte personnel.

    Veuillez vous connecter ou créer un nouveau compte

  • Proposer une actualité
  • Mes thématiques

Développer les « éco-gestes » dans les collèges

06/11/2023

453 vues

Catégorie(s) de la page :

© S. Zambon | Dpt 40

Le Département a lancé une expérimentation dans 5 collèges pour sensibiliser élèves et personnels à la réduction de la consommation d’eau et d’énergie. Une initiative appelée à faire florès.

À en juger par le nombre de doigts levés à chaque question de Camille Wissle, l’intervenante du CREAQ (Centre régional d’éco-énergétique d’Aquitaine), le sujet de l’énergie intéresse vivement les élèves de 6e du collège Jacques-Prévert de Mimizan. La formatrice bordelaise, qui durant deux après-midis mène des ateliers de sensibilisation auprès des 6 classes de 6e, n’est pas étonnée par cette participation active : « cette génération a entendu parler dès l’école primaire du changement climatique ou du réchauffement de la planète. Ils savent plein de choses et on est là pour les orienter, pour établir le lien de cause à effet ».

Bien sûr, le niveau de connaissances est disparate. Si Elia paraît bien au fait de la thématique grâce à son papa qui « installe des pompes à chaleur dans son travail », Arthur confesse avoir appris que « les éoliennes fonctionnent avec le vent ». Mais tous deux sont d’accord sur la nécessité de réduire les consommations d’énergie parce que « on paye plus cher » et « c’est mal pour la planète ».

En une heure bien rythmée, Camille Wissle passe en revue les différentes formes d’énergie, distinguant 2 grandes familles, les fossiles et les renouvelables, avant de délivrer son message clé : ce que nous consommons impacte la planète et des « éco-gestes » au quotidien permettent de limiter les dépenses. Exemple simple et directement applicable : relever les stores pour éteindre les lumières de la salle de cours.

Un exemple d'éco-geste : relever les stores plutôt que laisser la lumière allumée © S. Zambon | Dpt 40

Un maillon supplémentaire pour une prise de conscience globale

Cette heure de sensibilisation s’inscrit dans une démarche de réduction des consommations d’eau et d’énergie voulue par le Département des Landes, qui gère les collèges. Cette expérimentation s’inscrit dans un plan plus large qui a débuté en 2016 avec l’opération « EcoTribu, mon collège passe au vert », explique Muriel Lagorce, vice-présidente du Conseil départemental déléguée à l’Éducation : « il s’agissait d’accompagner les établissements dans la gestion des déchets et la lutte contre le gaspillage alimentaire. Depuis 2016, 30 collèges sur 39 ont rejoint le dispositif EcoTribu ». Avec des résultats positifs, abonde Patricia Beaumont, conseillère départementale en charge de la Transition énergétique : « on constate une réduction moyenne de 17 % du gaspillage alimentaire dans les collèges participants avec une pointe à 40 % pour certains d’entre eux ». 

C’est cette prise de conscience écologique qu’entend prolonger le Département avec le volet consommation d’eau et d’énergie. Pour des raisons environnementales, argumente Mme Beaumont : « l’eau est un bien commun que l’on doit préserver ». L’élue du canton de Mont-de-Marsan 2 met aussi en avant l’enjeu économique dans un contexte de crise : « cette démarche rentre dans le cadre de la stratégie départementale de la transition énergétique qui vise 25 % de réduction des consommations à l’horizon 2030 ». 

Pour l’heure, 5 collèges se sont engagés dans cette campagne de sensibilisation mais Muriel Lagorce ne compte pas s’arrêter là.

Le but est d’élargir la démarche aux autres collèges au rythme d’une dizaine par an sur la période 2024-2029, sachant que les sessions de formations sur un an seront suivies de deux années d’accompagnement.

Citation de Muriel Lagorce, vice-présidente du Conseil départemental déléguée à l’Éducation

Camille Wissle, intervenante du CREAQ, durant son intervention auprès des élèves de 6e du collège de Mimizan © S. Zambon | Dpt 40

En lien avec les équipes enseignantes

C’est donc au Centre régional d’éco-énergétique d’Aquitaine qu’a été confié ce programme de sensibilisation à la réduction des consommations d’eau et d’énergie. Durant le dernier trimestre 2022, un état des lieux a été réalisé pour chaque établissement. Le CREAQ a ensuite organisé une réunion dans les collèges pour présenter le diagnostic et des préconisations d’actions à mettre en œuvre.

Dans un deuxième temps, l’organisme basé à Bègles a organisé un calendrier d’animations et de formations destinées aux élèves, aux personnels adultes et aux agents de restauration et d’entretien. Pour les interventions auprès des jeunes, « nos premiers slides sont souvent liés aux besoins révélés par le diagnostic. On travaille beaucoup en lien avec les professeurs. Par exemple, au collège d’Albret à Dax, on a abordé avec les éco-délégués la thématique de l’isolation, selon la volonté de l’équipe enseignante », détaille Camille Wissle. 

Au collège de Mimizan, c’est Isabelle Persillon, professeure de sciences physiques, qui est référente du projet. Les animations étaient ciblées sur les 6e dans le cadre de la « Fête de la science ». Pour Laurence Cousinet, principale de cet établissement de 550 élèves, il était naturel d’être parmi les 5 pionniers de l’expérimentation : « cela favorise l’implication de tous. La nécessité des petits gestes quotidiens en faveur des économies d’énergie n’est pas seulement l’affaire de l’intendance ou de la gestion mais doit concerner également les élèves et l’ensemble des personnels ».

En chiffres

5 collèges concernés la première année :
- Albret à Dax
- René-Soubaigné à Mugron
- Jacques-Prévert à Mimizan
- Jean-Rostand à Mont-de-Marsan
- Jean-Rostand à Tartas

Soit :
- 246 élèves et 42 éco-délégués sensibilisés à la réduction de la consommation d’énergie
- 13 élèves et 22 éco-délégués sensibilisés à la réduction de la consommation d’eau
- 39 personnels adultes informés sur la réduction de consommation d’eau et d’énergie
- 35 agents d’entretien ou de restauration formés à la réduction de consommation d’eau et d’énergie
 

Source : CREAQ

Pour aller plus loin

Je reste informé

Inscription à notre newsletter

Pour rester informé sur l'actualité et les événements dans le département...

Inscription à la newsletter

Inscription aux alertes SMS

Pour rester informé sur l'actualité et les événements dans le département.

Inscription aux alertes sms

Restez connecté sur nos réseaux sociaux

Les sites du département