• Imprimer
  • Ajouter à mes favoris

    Attention !

    Cette fonctionnalité n'est disponible qu'aux utilisateurs disposant d'un compte personnel.

    Veuillez vous connecter ou créer un nouveau compte

  • Proposer une actualité
  • Mes thématiques

La réserve d'Arjuzanx aux Archives départementales

20/06/2023

341 vues

Catégorie(s) de la page :

© S. Zambon | Dpt 40

L'exposition en collaboration avec le Service d’animation, de prévention et d’accompagnement des Landes (Sapal), retrace l'histoire de ce site minier devenu réserve naturelle nationale l'été dernier.

Après le succès de l'exposition Adour, d'eau et d'hommes, c'est au tour de la réserve naturelle nationale d'Arjuzanx d'être mise à l'honneur par les Archives départementales, et ce jusqu'au 26 janvier prochain.

De la micheline aux grues cendrées

Mémoires personnelles, plans, cartes, photographies, film racontant la micheline de la gare de Morcenx pour le transport du lignite, travail du Syndicat mixte de gestion des milieux naturels (SMGML) pour la métamorphose du site... En suivant le cheminement en forme de pattes de grues cendrées conçu en interne, on saisit là tout le contraste de ce lieu. 

Le passé minier d'Arjuzanx est reconstitué © S. Zambon | Dpt 40

 

Et sa radicale transformation, des grosses machines d'extraction de plusieurs dizaines de mètres de haut  - à l'époque où 600 agents EDF travaillaient sur cette carrière de lignite -, à la beauté de la nature aujourd'hui dans le plus grand site français d'hivernage des grues cendrées, à l'avifaune variée (sarcelle d'hiver, fauvette pitchou, busard des roseaux...), aux espèces remarquables (loutre, fadet des laîches...) et aux végétaux rares (lycopode des tourbières, sérapia à petites fleurs...). Une histoire qui a commencé il y a 11 millions d’années, autour de forêts marécageuses, de sequoias et de cyprès mexicains.

À l'origine de Arjuzanx, un espace photographié - D'une mine de lignite à une réserve naturelle nationale, une exposition photo du Sapal (Service d’animation, de prévention et d’accompagnement des Landes) montée il y a plusieurs années avec des animations auprès d'élèves des écoles landaises et des aînés dans des Ehpad, et qui intéressait les Archives départementales. « Nous avions aussi la chance de disposer d'un fonds d'une grande variété typologique de Jean-Charles Coumailleau, l'ancien directeur du site d'Arjuzanx de 1994 à 2002. Nous avons fait tout un travail d'équipe avec les bénévoles du Sapal pour redécouvrir et faire partager l'histoire de ce site, racheté par le Département en 2002 après un demi-siècle d'exploitation par EDF qui avait eu, dès les années 1980, une certaine conscience environnementale en faisant des essais de plantations et d'ensemencements », explique Nathalie Soubaigné, responsable de la valorisation aux Archives départementales des Landes. 

L'exposition évoque la faune et la flore abritées par la réserve naturelle © S. Zambon | Dpt 40

Un travail d'équipe

Avec deux autres bénévoles du Sapal, Marianne Houert et Claudine Loupret, Gérard Promp a participé à ce travail en commun : « les responsables des Archives nous ont expliqué comment on faisait des recherches en salle de lecture même si on connaissait déjà un petit peu. Il a fallu choisir, hiérarchiser les documents, les valoriser... Nous avons œuvré ensemble, fait des frises sur toute l'histoire, appris énormément de choses. Nous avons aussi rencontré d'anciens mineurs à Morcenx pour des témoignages plus vivants ». 

De quoi découvrir également des faits tragiques avec des accidents mortels du temps de l'exploitation, et des anecdotes plus légères comme les essais d'élevages d'esturgeons ou les moments où les ouvriers prenaient le plus leurs vacances, à la période de la « palomite »... pour la chasse à la palombe.

Et pour partager ce passé et ce présent, de nouvelles animations sont régulièrement prévues aux Archives par le Sapal avec de jeunes Landais des écoles et collèges et avec des résidents d'Ehpad.


Arjuzanx, un espace photographié - D'une mine de lignite à une réserve naturelle nationale
Jusqu'au 26 janvier 2024 aux Archives départementales
25 place du 6e RPIMA à Mont-de-Marsan
Du lundi au jeudi de 8 h 30 à 17 h 30 (jusqu'à 16 h 30 le vendredi)
Entrée libre et gratuite

 

Pour aller plus loin

Je reste informé

Inscription à notre newsletter

Pour rester informé sur l'actualité et les événements dans le département...

Inscription à la newsletter

Inscription aux alertes SMS

Pour rester informé sur l'actualité et les événements dans le département.

Inscription aux alertes sms

Restez connecté sur nos réseaux sociaux

Les sites du département