• Imprimer
  • Ajouter à mes favoris

    Attention !

    Cette fonctionnalité n'est disponible qu'aux utilisateurs disposant d'un compte personnel.

    Veuillez vous connecter ou créer un nouveau compte

  • Proposer une actualité
  • Mes thématiques

Pour retrouver le chemin des clubs landais

08/09/2021

441 vues

Catégorie(s) de la page :

Trois dispositifs complémentaires visent à enrayer la baisse du nombre de licenciés dans les clubs, consécutive à la crise de la Covid.

« Tous nos enfants dans les clubs de sport landais » : c’est sous ce mot d’ordre que l’Éducation nationale, le Département et le Comité départemental olympique et sportif (CDOS 40) se sont adressés aux représentants du mouvement sportif landais, le 30 août au stade Guy-Boniface de Mont-de-Marsan.

Les participants à cette conférence partagent le même constat : la crise de la Covid a provoqué une baisse des inscriptions dans les clubs. Kevin Olexa, conseiller en développement au comité des Landes de tennis, estime que son sport a été « moins impacté que les sports collectifs en salle » mais chiffre la perte de licenciés à « 5,6 % dans les catégories de jeunes alors qu’on constate une progression de 2,6 % chez les adultes ». L’érosion atteint 15 % pour les clubs d’athlétisme, selon Alain Tauzin, président du comité des Landes. La crise sanitaire n’est pas l’unique responsable, selon Didier Robino. Le co-président de l’Étoile Montoise Football pointe également le phénomène des familles recomposées ainsi que la multiplication des ententes entre les clubs.  Deux facteurs qui peuvent « générer des problèmes de mobilité pour les jeunes sportifs ».

La conférence du 30 août au stade Guy-Boniface à Mont-de-Marsan © C. Chambres | Dpt 40

 

Certes, un Landais sur trois possède une licence sportive, ce qui place notre département parmi les plus sportifs de France. Mais le relatif éloignement des jeunes a conduit les acteurs institutionnels du sport à réagir pour inverser au plus vite la tendance. Comme l’explique Henri Bedat, conseiller départemental en charge du sport, « on arrive peut-être à une sortie de crise, c’est là qu’il faut être présent ». « La question est : comment aller vers les jeunes ? », appuie Bruno Brevet, directeur académique de l’Éducation nationale dans les Landes. De cette réflexion commune, est née l’initiative d’une opération conjointe de communication visant à présenter trois outils complémentaires et cumulables, que les clubs sont invités à s’approprier et à promouvoir.

La carte passerelle

Ce dispositif, porté par les fédérations de sport scolaire, en est à sa deuxième année. Il a pour objectif d’établir un lien entre les associations sportives scolaire et les clubs, en permettant aux enfants de CM1, CM2 et 6e licenciés à l’USEP, l’UGSEL ou l’UNSS de tester différents sports et clubs, gratuitement et sans nouvelle inscription, à raison de 3 séances maximum par club. « Plus de 55 % des jeunes se sont licenciés dans un club à la suite de cette initiative », souligne Marion Brèthes, déléguée départementale USEP. « C’est une bonne chose que la carte passerelle vise les plus jeunes. Cela serait même bénéfique si elle pouvait s’ouvrir à des âges encore plus précoces », juge Kevin Olexa. 

Le chèque sport

C’est une des mesures du Pack XL Jeunes, mis en place en 2016 par le Département. Un chèque de 50 € est versé aux familles d’élèves de 6e lors de la prise d’une licence sportive ou UNSS, avec un complément de 25 € en cas de seconde licence. « Un jeune Landais sur 3 est inscrit dans un club ou une association. C’est bien, mais on a encore un peu de marge pour aller en chercher d’autres », assure Henri Bedat, « il est important de rabâcher. On a communiqué aux 450 écoles de sport, afin qu’elles relaient l’information, et on s’appuie également sur les professeurs d’EPS et les collèges ». 

École de rugby de l'Entente Gabarret-Roquefort © S. Zambon | Dpt 40

 

Le maire de Saint-Vincent-de-Paul, bien conscient que « la crise du bénévolat impacte les clubs au moins autant que la chute du nombre d’inscrits », met également l’accent sur d’autres mesures du Pack XL Jeunes visant à stimuler l’engagement citoyen de cette génération. En contrepartie d’un minimum de 40 heures de bénévolat dans une association sportive, un jeune peut prétendre jusqu’à 450 € d’aides au permis de conduire et 200 € pour passer des brevets d’animateur ou de sauveteur (BAFA, BAFD, BNSSA)*. Un coup de pouce non négligeable pour les jeunes mais aussi pour des clubs presque asphyxiés par la pénurie de volontaires, comme en témoigne Didier Robino : « durant la crise sanitaire, nos bénévoles ont pris goût à autre chose et ne sont pas revenus. On se bat tous les jours. Cela fait six mois que nous cherchons des services civiques. Donc, ces aides contre un engagement sont vraiment une bonne mesure ».

Le Pass'Sport

C’est un nouveau dispositif, initié par les services de l’Éducation nationale, avec le soutien logistique du CDOS40. Il s’adresse aux enfants âgés de 6 à 17 ans bénéficiant d’une allocation de rentrée scolaire, d’une allocation d’éducation de l’enfant handicapé ou de l’allocation aux adultes handicapés (entre 16 et 18 ans). « Cela représente 17 000 familles et 50 000 enfants dans les Landes », indique Philippe Crosnier, président du CDOS40. 

 

 

Un courrier a été envoyé à toutes les familles concernées. L’enfant le présente au moment de son inscription dans un club – avant le 31 octobre 2021 – et aura droit à une déduction immédiate de 50 € sur le prix de la licence. « Ce n’est pas compliqué à mettre en œuvre », se félicite monsieur Crosnier. Les associations sportives se feront rembourser via la plateforme Compte Asso.


Les trois outils ont été bien accueillis par les dirigeants sportifs réunis le 30 août. Reste la phase cruciale du faire savoir, comme le résume Maylis Portugais, trésorière du comité de surf : « c’est à nous, les comités, de motiver les clubs afin de faire connaître ces dispositifs aux enfants ».

 

* Précision importante : les dossiers de demandes d’aides (BAFA, BAFD, BNSSA) sont à retirer auprès du Département (educationlandesfr) sauf pour l’aide au permis et pour le chèque sport pour lesquels la demande d’aide est dématérialisée via le site mesdemarches.landes.fr,.

Les dossiers doivent être déposés  AVANT le début de la formation (BAFA, BAFD et BNSSA) ou avant le passage du permis. L’accord préalable du Département sur la mission de bénévolat proposée dans  une association sportive ou caritative est nécessaire pour débuter l’engagement.

 

Liens utiles :

mesdemarches.landes.fr : pour effectuer les demandes d’aides départementales (permis, BAFA, BAFD, BNSSA)

Le Compte Asso : permet aux clubs de demander le remboursement du Pass’Sport

Mon club près de chez moi : recense les associations sportives à proximité
 

Pour aller plus loin

Je reste informé

Inscription à notre newsletter

Pour rester informé sur l'actualité et les événements dans le département...

Inscription à la newsletter

Inscription aux alertes SMS

Pour rester informé sur l'actualité et les événements dans le département.

Inscription aux alertes sms

Restez connecté sur nos réseaux sociaux

Les sites du département

  • Site du département
  • Nouvelles solidarités dans les Landes
  • Marque Landes, Terre des possibles
  • Budget Participatif Citoyen
  • Les Landes au menu
  • Village Landais Alzheimer
  • Maison Landaise des Personnes Handicapées
  • Médialandes
  • Domaine d'Ognoas
  • Festival International Arte Flamenco
  • Archives départementales
  • Abbaye d'Arthous
  • Musée de Samadet
  • Atlantisud
  • Empreintes landaises