• Imprimer
  • Ajouter à mes favoris

    Attention !

    Cette fonctionnalité n'est disponible qu'aux utilisateurs disposant d'un compte personnel.

    Veuillez vous connecter ou créer un nouveau compte

  • Proposer une actualité
  • Mes thématiques

Littérature : un Rendez-vous particulier

20/02/2024

411 vues

© S. Zambon | Dpt 40

Jeudi 8 février, à l’initiative de la Médiathèque départementale des Landes, le physicien et philosophe des sciences Étienne Klein a rencontré 15 détenus du centre pénitentiaire de Mont-de-Marsan.

Jean-Antoine Loiseau, l’habituel modérateur des Rendez-vous proposés par la Médiathèque départementale des Landes (MDL), n’a pas eu beaucoup de travail pour stimuler les échanges entre Étienne Klein et les détenus. Très vite, les questions ont fusé, abordant des sujets aussi variés que les ovnis, le hasard, la physique quantique, l’Intelligence artificielle, les expéditions sur la lune ou sur Mars, les énergies alternatives, le chat de Schrödinger, la notion d’espace-temps, l’indépendance des scientifiques par rapport au pouvoir… 

Le goût des sciences

Une conversation à bâtons rompus où les pensionnaires de Pémégnan ont montré leur esprit curieux et leur appétit de connaissance. « Il ne faut pas se leurrer, ils ont beaucoup de temps pour eux et ils savent aussi regarder de bons programmes. Arte fait partie de leurs chaînes de prédilection », éclaire, à rebours de certaines idées reçues, Marie-Ange Dieras, coordinatrice socio-culturelle au centre pénitentiaire. Une soif de savoir qui n’a pas surpris Étienne Klein : « je pense que la lecture, sans jouer avec les mots, est un instrument d’évasion, encore plus puissant pour des détenus. Même derrière des barreaux, la vie de l’esprit est possible. On l’a bien vu avec les réflexions et les questions dans la conversation aujourd’hui. Cela dit des choses positives sur l’humanité ».

De gauche à droite : Marie-Ange Dieras, coordinatrice socio-culturelle du SPIP des Landes, Étienne Klein et Jean-Antoine Loiseau, animateur des Rendez-vous © S. Zambon | Dpt 40

Il est vrai que le producteur de l’émission La conversation scientifique sur France Culture connait bien l’univers carcéral pour avoir donné, durant ses années d’étude à l’École centrale de Paris, des cours à la prison de Fresnes. Depuis, il est régulièrement intervenu pour des conférences ponctuelles à Villepinte, Bois-d’Arcy, La Santé, « et bientôt à Fleury-Mérogis ».

Rencontrer des gens en prison constitue toujours des moments très forts. Quand on discute de cette façon, par une sorte de magie de l’espace-temps, on oublie, eux comme moi, qu’on est enfermé.

Citation de Étienne Klein

Très à son aise, disponible, l’auteur de Courts-circuits (Gallimard, 2023) a fait valoir durant 1 h 30 ses talents de vulgarisateur scientifique, au grand plaisir d’A.B. : « je regarde beaucoup d’émissions et je lis beaucoup de documents sur les découvertes, les sciences, la vie humaine, les animaux. Étienne Klein a pris le temps de répondre à des questions que je me posais sur les énergies alternatives et surtout sur la physique quantique. Ses explications étaient claires, c’était très bien ». T.Q. est tout aussi enthousiaste : « on a passé un bon moment ensemble, il nous a bien décrit sa vie de scientifique ». 

Pour préparer ce Rendez-vous avec Étienne Klein, chacun des 15 détenus inscrits a reçu un exemplaire de « Le goût du vrai » (Gallimard, 2020) © S. Zambon | Dpt 40

4 bibliothèques, 5 000 documents

C’était le 3e Rendez-vous organisé par la Médiathèque départementale des Landes (MDL) au centre pénitentiaire de Mont-de-Marsan après les venues du navigateur Sébastien Destremeau en mars 2018 et du poète Charles Juliet en septembre de la même année. Pour Élodie Colinet, directrice de la MDL, « la rencontre avec un auteur de renommée nationale comme Etienne Klein vise à faciliter le lien entre une offre culturelle de qualité et des personnes qui en sont éloignées ». 

La prison de Pémégnan abrite 4 bibliothèques - une par bâtiment -, mettant à disposition des détenus un total de 5 000 documents (livres, CD, DVD) prêtés par la Médiathèque départementale. Après avoir travaillé aux ateliers, G.A. est devenu bibliothécaire : « quand le poste s’est libéré, on me l’a proposé parce que j’écrivais des courriers pour d’autres prisonniers. À la base, je ne suis pas un grand lecteur mais je me suis pris au jeu ».

Comme pour chaque Rendez-vous, la rencontre s'est terminée par une séance de dédicaces © S. Zambon | Dpt 40

De nombreuses animations autour de la lecture

Tout au long de l’année, Marie-Ange Dieras, coordinatrice socio-culturelle pour le Service pénitentiaire d’insertion et de probation des Landes (SPIP 40, voir encadré), œuvre pour promouvoir la lecture auprès de la population carcérale, en collaboration avec l’association Lire pour en sortir : « je leur demande de faire venir des écrivains en lien avec des sujets qu’on a travaillés. Par exemple, nous avions étudié l’exposition du Muséum national d’histoire naturelle sur le racisme et nous avons ensuite fait venir le dessinateur Ismaël Méziane, qui a publié « Comment devient-on raciste ? » chez Casterman ». 

Parmi les personnalités ayant rencontré les détenus montois à l’invitation du SPIP des Landes et de Lire pour en sortir, citons encore Guy Delisle et Jean Harambat, autres pointures du 9e art, Jean-Hugues Oppel, célèbre auteur de romans noirs, ou encore Marie Bardiaux-Vaïente, scénariste de L’abolition, bédé consacrée au combat de Robert Badinter contre la peine de mort. Parce que la culture, en ouvrant des pistes de réflexion, est un vecteur de revalorisation personnelle, indispensable préalable à une réinsertion réussie.

L’accès à la culture, une des missions du SPIP

Dans le cadre de ses missions d’insertion et de prévention de la récidive, le service pénitentiaire d'insertion et de probation des Landes (SPIP) programme au Centre Pénitentiaire de Mont de Marsan, des activités culturelles couvrant une grande diversité d’expressions artistiques : l’écriture, la lecture, le cinéma, le théâtre, la musique, la danse, l’audiovisuel et le multimédia, les cultures urbaines, les arts plastiques, le patrimoine…

 

Deux exemples récents :

- Un projet éco-artistico-citoyen de sensibilisation à la préservation des océans : 5 détenus ont reçu une permission de sortie le 19 octobre pour ramasser des déchets sur la plage Santocha à Capbreton. Ils ont reçu le 27 novembre la visite de Cyrille Le Gall, de la direction de l’Environnement du Département des Landes qui leur a parlé de l’opération de nettoyage différencié du littoral landais, portée par le Syndicat mixte du littoral landais (SMLL), et de la plateforme de tri des déchets de Linxe.

Enfin, accompagnés par l’artiste plasticien Olivier Louloum, ils ont réalisé dans l’enceinte du centre pénitentiaire une composition hétéroclite, baptisée Mer-veille, à partir des déchets bois et plastiques flottés ramassés sur la plage et récupérés sur le site de Linxe.

- la chorale du centre pénitentiaire : dirigée par Julie Gatineaux et composée d’une vingtaine de détenus, elle en est à sa deuxième année d’existence. Au premier semestre et à l’occasion des Jeux Olympiques 2024, le répertoire de la chorale sera spécialement dédié au sport et à ses valeurs. Elle sera accompagnée par un groupe de musiciens professionnels, pour un concert prévu fin juin à Pémégnan.

Au second semestre, la chorale mettra les Femmes à l’honneur, accompagnée par un chœur amateur mixte sur quelques séances.  Parallèlement, l’artiste MAKJA proposera des ateliers d’écriture et de mise en voix de textes poétiques engagés en faveur de l’égalité - ou pour dénoncer les inégalités – entre les femmes et les hommes, à lire, à chanter, à slamer, à rapper. Un concert-restitution sera proposé à la population carcérale en fin d’année. 

Pour aller plus loin

Je reste informé

Inscription à notre newsletter

Pour rester informé sur l'actualité et les événements dans le département...

Inscription à la newsletter

Inscription aux alertes SMS

Pour rester informé sur l'actualité et les événements dans le département.

Inscription aux alertes sms

Restez connecté sur nos réseaux sociaux

Les sites du département