• Imprimer
  • Partager

Voisinage : réparer, recycler, cultiver... et insérer

1125 vues

Connue pour sa recyclerie à Soustons et Tyrosse, l'association Voisinage, soutenue par le Département depuis ses débuts en 1995, se diversifie avec du maraîchage à Saubion. Et lorgne vers Atlantisud.

09/02/2024

© J. Ducourau
  • Ajouter à mes favoris

    Attention !

    Cette fonctionnalité n'est disponible qu'aux utilisateurs disposant d'un compte personnel.

    Veuillez vous connecter ou créer un nouveau compte

  • Mes thématiques

Voilà trois ans que Pascale, 56 ans, travaille chez Voisinage à Soustons où chaque jour de très nombreux Landais viennent trouver de bonnes affaires dans les rayons de la recyclerie de la rue de Moscou. Et « ça m'a sauvé la vie », dit-elle : après être « tombée très bas » par les hasards des chemins, travailler ici en contrat d'insertion a alors aidé cette bénéficiaire du RSA « à reprendre confiance en soi, à retrouver l'habitude d'aller au boulot, à être polyvalente (caisse enregistreuse, logistique, accueil, tri des livres et textiles...) et aussi à faire de belles rencontres. J'ai eu la chance d'être renouvelée plusieurs fois ici et maintenant je croise les doigts pour trouver un emploi dans la vente », espère-t-elle, avant d'encaisser les derniers clients du jour au milieu de l'immense bric-à-brac solidaire où se mêlent meubles, vêtements, vaisselle et aussi vélos d'occasion réparés sur place à la « Recyclette » par les salariés aux gilets rouges en insertion.

« Reprendre confiance en soi »

À ses côtés, Lucas, 21 ans, s'est aussi remotivé en passant ici après une période d'intérim : « l'accompagnement proposé m'a beaucoup aidé et appris. J'ai aujourd'hui un projet professionnel dans la coiffure, et j'ai commencé le CFA à Mont-de-Marsan ».

Dans la « Recyclette », l'atelier de réparation de vélos © J. Ducourau

 

Pour eux, comme pour bien d'autres chaque année, cette structure d'insertion par l'activité économique (SIAE) avec chantiers d'insertion, « propose des emplois à des personnes en situation fragile en valorisant leurs capacités, par le biais d’un travail collectif », « comme une passerelle entre période sans emploi et formation ou reprise d'activité », résume Fanny Ducamp, la directrice de l'association comptant « 20 emplois pérennes et non délocalisables pour accompagner tous les autres ». En 2023, 70 personnes en CDDI (contrat à durée déterminée d'insertion) ont ainsi été suivies sur la partie recyclerie. 

Depuis 2021, de la vente en ligne, avec la Boutique des voisins, est aussi proposée pour créer des postes en insertion sur des métiers du numérique correspondant aux besoins du marché. Et depuis 18 mois, se fait aussi de la réparation d'électro-ménager toujours pour développer des compétences chez les salariés tout en offrant des petits prix sur des biens de première nécessité aux clients.

En voyant les grandes bennes remplies de vêtements côté coulisses, difficile toutefois d'imaginer que 808 tonnes de produits en tout genre ont été collectés par tout ce petit monde en 2023 (contre 600 il y a deux ans) pour tenter d'allonger leur durée de vie.

Ici, on trie les livres pour ne garder que ceux en bon état. L'intérieur des plus abimés sera recyclé chez Ouateco, le spécialiste des isolants écologiques à Saint-Geours-de-Maremne © J. Ducourau

Nouveaux métiers

Chômeurs de longue durée, bénéficiaires du RSA, jeunes... Les personnes sont fléchées par Pôle Emploi, le Département, la Mission locale ou l'AEJ XL (Accompagnement pour l'emploi des jeunes). « Ça tourne beaucoup, c'est le principe », relève Philippe Boireau, le vice-président de Voisinage, qui pointe parfois chez certains « la prégnance de difficultés psychiques ». « Nous avons des personnes qui ont la volonté d'avancer, mais pas les moyens ni psychiques ni physiques, et tournent en boucle sur des échecs », et « des personnes accompagnées sur le volet social qui n'arrivent plus à accéder aux chantiers d'insertion », a fait valoir Fanny Ducamp.  

« Si on ne veut pas demain qu'on oppose l'accompagnement social à l'insertion par l'emploi, il faut se donner collectivement des règles qui font qu'on va accompagner socialement mais à moment franchir un cap à l'emploi », a souligné Xavier Fortinon, le président du Conseil départemental, lors de sa visite sur place mardi 6 octobre. Et de déplorer les « discours de haine qui prospèrent à vitesse grand V sur les personnes aux RSA ou sans travail qui vont devenir des boucs-émissaires ».

Fanny Ducamp, directrice de Voisinage (à droite), avec Xavier Fortinon, président du Département, et Philippe Boireau, vice-président de l'association © J. Ducourau

Promouvoir l'agriculture durable

Nouveauté 2024, l'atelier et chantier d'insertion (ACI) Cultures Solid'ère, né à Saubion en 2017, a, par ailleurs, intégré les activités de Voisinage, pour promouvoir l'agriculture durable via la production maraîchère locale et bio. Alors que le bio a perdu 20 % du chiffre d'affaires l'an passé, le président de Voisinage, Jacques Weill, a remercié le Département de son soutien par l'avance de trésorerie à Culture Solid'ère. Un projet à « mettre aussi en lien avec la légumerie sociale solidaire départementale qui va avoir besoins de ressources », a souligné l'élu départemental, Cyril Gayssot.

La fusion avec Cultures Solid'ère doit nous permettre d'être plus costaud et de nous développer par la modernisation du matériel (via la Cuma maraîchage des Landes notamment), l'augmentation de production sur quatre hectares de plus à terme (un seul actuellement) avec investissement en tunnels, ainsi que par la recherche de contractualisation avec les cantines collectives du territoire pour planifier les assolements et productions.

Citation de Jacques Weill, président de Voisinage

Les serres de Cultures Solid'ère à Saubion © Cultures Solid'ère

1 500 m² de plus à Atlantisud d'ici 4 ou 5 ans

Autre perspective, pour les années à venir, de l'association très active, l'agrandissement sur une parcelle réservée par le Département à Atlantisud à Saint-Geours-de-Maremne, de la recyclerie sur 1 500 m² d'ateliers pour ses activités de tri, d'expéditions, etc., tout en gardant bien sûr les boutiques de Soustons et Saint-Vincent-de-Tyrosse qui auraient alors leur surface de vente élargie. « Cela prend un peu de temps sur la recherche des financements avec le Feder (fonds européens) malgré nos petits bras musclés, a relevé le président. Le Sitcom nous a fait une proposition de portage de notre projet en y associant des projets d'évolution, de diversification dans le sens du recyclage et du réemploi, et nous sommes en train de dénouer tout ça ».

En tout cas, « les modèles de recycleries qui fonctionnent sont celles qui ont des surfaces très étendues car il faut un maximum de choix pour être attractif », selon la directrice. De quoi se positionner au mieux « avec un modèle robuste sur un secteur d'activité sensible autour des déchets que le monde du business regarde de plus en plus avec des yeux alléchés ».
 

Une dizaine de recycleries landaises

Au sens large, elles sont, avec Voisinage, une dizaine de structures à essaimer dans le département pour l'économie circulaire, du réemploi de vêtements et meubles aux déchets du bâtiment, en passant par l'électro-ménager : Api-Up créée à Capbreton et récemment installée à Saint-Geours de Maremne, Atelier FIL à Dax et Capbreton, Bois et Services à Mont-de-Marsan, la Brocante éco-solidaire à Mimbaste, le Comptoir électro-ménager solidaire à Saint-Paul-lès-Dax, Landes Partage à Mont-de-Marsan et Hagetmau, Landes Ressourcerie à Aire-sur-l'Adour, le Grenier de Mézos, Soli'Bât avec les Compagnons bâtisseurs à Saint-Martin-de-Seignanx, et aussi Emmaüs à Tarnos.

Le Fonds social européen et le Département ont soutenu et soutiennent l’accompagnement et l’amorçage de plusieurs d'entre elles, ainsi que des actions innovantes liées au développement de leurs activités, leurs installations dans de nouveaux locaux, et l'élaboration de nouveaux produits ou procédés de production.

Pour aller plus loin

Je reste informé

Inscription à notre newsletter

Pour rester informé sur l'actualité et les événements dans le département...

Inscription à la newsletter

Inscription aux alertes SMS

Pour rester informé sur l'actualité et les événements dans le département.

Inscription aux alertes sms

Restez connecté sur nos réseaux sociaux

Les sites du département