• Imprimer
  • Ajouter à mes favoris

    Attention !

    Cette fonctionnalité n'est disponible qu'aux utilisateurs disposant d'un compte personnel.

    Veuillez vous connecter ou créer un nouveau compte

  • Proposer une actualité
  • Mes thématiques

Les métiers de l'accompagnement: l'Aide sociale à l'enfance (5/5)

28/11/2022

769 vues

Catégorie(s) de la page :

Annie Laforie (à droite) © S. Zambon | CD40

Cinquième et dernier volet de notre série de témoignages : des agents du Département travaillant dans le domaine de la Solidarité, racontent leur quotidien.

Annie Laforie, coordinatrice de placement familial Mont-de-Marsan

À Mont-de-Marsan, plus de 330 enfants placés, de 0 à 21 ans, sont accueillis dans 110 familles. « Rechercher des places en famille d'accueil n'est pas une mince affaire. Le tribunal peut décider d'un placement en urgence qu'il faut exécuter. On essaie toujours de trouver des solutions. Mon travail est de faire au mieux en fonction des attentes de chacun. On réfléchit ensemble à comment accompagner la famille d'accueil, régler tel ou tel problème pour ne pas les laisser seuls, les inclure davantage dans le parcours de l'enfant en dehors du domicile. De plus en plus, on nous sollicite pour avoir des week-ends pour souffler un peu. L'idéal serait de faire des binômes de familles d'accueil mais pour ça, il faudrait qu'il y ait plus d'assistants familiaux. C'est un métier riche parce qu'on a affaire à de l'humain. »

Magali Aurensan, référent de parcours MNA

Basée à Mont-de-Marsan, cette éducatrice spécialisée de formation est entrée en décembre 2017 au service Mineurs non accompagnés (MNA) de l'Aide sociale à l'enfance (ASE). « Nous sommes cinq référents dans le département. On travaille de l'accueil du primo-arrivant qui se déclare seul sur le territoire jusqu'à l'accompagnement vers un contrat jeune majeur, en passant par l'évaluation de minorité et le placement en foyer ou en famille, le tout en partenariat avec les équipes éducatives. Je suis aussi des jeunes résidant en appartement autonome qui sont insérés professionnellement, pour leurs démarches administratives notamment. Travailler avec des personnes de nationalités différentes au quotidien, c'est enrichissant professionnellement et personnellement. Notre visée est l'insertion sociale et professionnelle pour ces jeunes qui ont souvent des parcours d'exil très difficiles ».

Agathe Bourretère, conseillère départementale déléguée à l'enfance

« Le manque de familles accueillant des enfants placés est une problématique nationale. L'attractivité passe par un meilleur salaire et une meilleure reconnaissance. Le gros volet sur lequel nous travaillons est leur intégration dans nos équipes car ce sont bien des travailleurs sociaux à domicile. Nous les associons peu à peu aux réunions, leur proposons des formations collectives avec des ateliers d'analyse et de pratique, pour qu’ils se sentent partie prenante dans le projet de l'enfant. Concernant les Mineurs non accompagnés (MNA), le Département déploie les moyens nécessaires à leur accueil, comme pour n'importe quel mineur. Ces jeunes en se reconstruisant peu à peu, s'orientent souvent vers l'apprentissage et trouvent du travail dans des métiers en tension dans le département (bâtiment, restauration, etc.). Notre mission est de ne laisser personne au bord du chemin ».

Pour aller plus loin

Je reste informé

Inscription à notre newsletter

Pour rester informé sur l'actualité et les événements dans le département...

Inscription à la newsletter

Inscription aux alertes SMS

Pour rester informé sur l'actualité et les événements dans le département.

Inscription aux alertes sms

Restez connecté sur nos réseaux sociaux

Les sites du département